Nouvelles recettes

Des repas frais du jardin à la table dévoilés au Waldorf Astoria à New York

Des repas frais du jardin à la table dévoilés au Waldorf Astoria à New York


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

Le Waldorf Astoria, monument officiel de la ville de New York depuis 1993, est un symbole d'élégance et de grâce internationalement reconnu depuis plus de 100 ans. En tant que tel, le chef-d'œuvre Art déco, occupant tout un pâté de maisons du centre-ville de Manhattan, est à l'épicentre de la communauté culturelle et sociale de la ville. Un grand hôtel avec des restaurants cosmopolites, des salons et des bars animés et des boutiques intrigantes, le Waldorf est un microcosme de la ville qu'il a si bien servi pendant si longtemps. La propriété a récemment dévoilé un jardin exotique sur le toit construit comme la deuxième phase de l'espace extérieur du 20e étage qui a ouvert ses portes avec six ruches au printemps dernier.

Le jardin, construit en collaboration avec la Horticultural Society of New York (THE HORT), complète la capacité de l'hôtel à présenter de manière unique des ingrédients frais et locaux à utiliser dans tout l'hôtel tout en aidant l'environnement. L'oasis transformée au-dessus de Lexington Avenue comprend neuf plates-bandes surélevées, six arbres et de nombreuses plantes en pot.

Des exemples d'articles saisonniers en vedette comprennent des figuiers et des pommiers, huit courges, du houblon, des fraises des Alpes, des fleurs comestibles et huit variétés de basilic. Toutes les plantes choisies conviennent aux abeilles des ruchers avoisinants, qui produisent régulièrement du « Miel du dessus du toit de Waldorf ». L'espace est prêt pour le développement de lits supplémentaires et de zones de jardinage dans les mois à venir.

"Notre équipe est en mesure de se réjouir de cette initiative", a commenté Eric O. Long, directeur général du Waldorf Astoria New York. "Nos clients peuvent déguster des plats avec des articles choisis quelques histoires ci-dessus tout en sirotant un cocktail infusé de miel fabriqué à partir de nos abeilles et profiter d'un soin au spa avec des bienfaits à base de plantes. Nous nous efforçons toujours d'être une destination inoubliable. J'apprécie son potentiel de présenter aux clients avec les moments authentiques pour lesquels nous sommes légendaires."

Les ingrédients récoltés sont présentés dans des plats du jour dans les trois restaurants de l'hôtel, dont Peacock Alley et son célèbre brunch du dimanche, Brasserie des Oscars et Bull & Bear Prime Steakhouse. Les articles sont également utilisés dans les cocktails créatifs de Peacock Alley, tels que le Rooftop Ramble. Les participants à des événements privés peuvent également goûter aux éléments de menu créés sur mesure. Les curistes peuvent également profiter des bienfaits de l'ingrédient frais avec la nouvelle manucure et pédicure au lait, au miel et aux herbes du Spa Guerlain. Le public qui souhaite visiter le jardin est invité à le faire en participant à la Visite historique de l'hôtel, proposée tous les jeudis et samedis.

Le jardin sur le toit a été construit avec l'aide des bénévoles du personnel de l'hôtel et de THE HORT. Il est actuellement supervisé par le chef exécutif David Garcelon et George Pisegna, directeur de l'horticulture et des programmes publics de la Horticultural Society of New York.

Ce poste à l'origine est apparu sur JustLuxe.


Le dernier des grands hôtels à être vidé

Kelsey Dallas:OMG: Est-ce que le blasphème perd son punch ?

Eric Schulzke: La rêverie pourrait être la prochaine cible psychiatrique de l'enfance

Catherine Maugrey: Investisseurs, êtes-vous prêts pour la prochaine crise mondiale ?

Classement des fonds communs de placement, 2014

Meghan Streit: intervenir lorsque les aidants ont besoin d'aide

Janet Bond Brill, Ph.D., R.D.N., F.A.N.D.: Comment prévenir une deuxième (et première) crise cardiaque grâce à l'alimentation

Le Gourmet Casher de Diane Rossen Worthington: Caprese est une salade légère et fraîche, idéale pour accompagner rapidement et facilement n'importe quel repas d'été

Jonathan Tobin: Vous vous souciez de l'avenir de l'État juif ? Obama, en interview, révèle encore plus de raisons de s'inquiéter

Alan M. Dershowitz: Confirmé : Morts et destructions inutiles à Gaza

Katie Nielsen: En tant que mère, je suis tout ce que j'ai besoin d'être

Cameron Huddleston: 18 détaillants qui offrent des ajustements de prix

Nellie S. Huang: Les meilleurs fonds communs de placement en santé à acheter maintenant

Brierly Wright, M.S., R.D.: Essayez ces aliments « armes secrètes » pour stimuler vos changements de perte de poids

Le Gourmet Casher de Jessica Yadegaran: Prenez un peu de délectation dans les goodies marinés (5 recettes !)

Mona Charen: L'ONU empêche la paix

Mark A. Kellner:OMG: Est-ce que le blasphème perd son punch ?

Kimberly Lankford: 50 façons de réduire vos coûts de soins de santé

James K. Glassman: Investisseurs, êtes-vous prêts pour la prochaine crise mondiale ?

Marsha McCulloch, M.S., R.D.: Réfléchissez à deux fois avant d'abandonner les céréales

Le Gourmet Casher de Nick Malgieri: Le délice au chocolat avec crème anglaise est un dessert simple mais élégant à préparer à l'avance

Et un autre mord la poussière.

Ce printemps, l'hôtel classique Waldorf Astoria de New York sera fermé pendant trois ans pour une refonte complète par son propriétaire actuel, le chinois Anbang, qui a acquis la propriété l'année dernière. L'hôtel historique sera vidé et les trois quarts seront transformés en condos privés. Le dernier des grands hôtels de classe mondiale ne sera plus.

Le plan de restauration d'Anbang Insurance Group Co. prévoit la fermeture de la propriété de 1 413 chambres au printemps, la suppression de 1 100 chambres d'hôtel et la suppression de centaines d'emplois hôteliers. L'endroit ne sera plus jamais le même. Peu importe ce qu'ils disent, le Waldorf tel que nous le connaissons aura disparu. Le style d'antan sera changé, l'élégance et la sophistication seront éliminées, les fantômes seront chassés et le lieu sera adapté aux goûts modernes d'aujourd'hui.

Comment puis-je savoir cela? Facile, il suffit de regarder ce qui est arrivé à l'hôtel Plaza. Le Plaza a été vendu en 2004 pour 675 millions de dollars (l'équivalent de 850 millions de dollars aujourd'hui) au développeur israélien El Ad Properties, basé à Manhattan. El Ad a acheté l'hôtel avec l'intention d'ajouter des sections résidentielles et commerciales, exactement comme Anbang l'a fait lorsqu'ils ont acheté le Waldorf. El Ad a fermé le Plaza Hotel le 30 avril 2005 pendant trois ans pour effectuer d'importantes rénovations, tout comme Anbang prévoit de le faire.

À partir de mai 2005, le contenu de l'hôtel Plaza était accessible au public par le biais d'une vente de liquidation. Lorsque l'hôtel a rouvert le 1er mars 2008, les chambres d'hôtel ont été réduites à 282 et 152 unités de condos privés étaient à vendre. La plupart des logements en copropriété sont généralement vides, utilisés comme pied-à-terre par leurs riches propriétaires.

En novembre 2008, le Plaza Hotel a inauguré un centre commercial souterrain, accessible par des escalators nouvellement installés, mettant en vedette des enseignes de luxe et des designers haut de gamme. Puis ils ont finalement ajouté la garniture au gâteau en 2010, lorsqu'une aire de restauration Plaza a ouvert ses portes dans le centre commercial souterrain. Après tout, qu'est-ce qu'un hôtel sans aire de restauration, n'est-ce pas ? Gageons que l'entreprise chinoise fera la même chose avec le Waldorf.

À la réouverture du Waldorf, il ne restera plus qu'environ 300 chambres à l'hôtel. Les unités restantes seront vendues en copropriété. La vaste réduction des chambres d'hôtel Waldorf entraînera la suppression de nombreux travaux de service en chambre, d'entretien ménager et d'autres activités d'accueil. Le Waldorf compte actuellement environ 1 500 employés hôteliers. Les coûts de réaménagement devraient s'élever à plus d'un milliard de dollars, ont déclaré des personnes familières avec le plan. Anbang a déjà dépensé 1,95 milliard de dollars pour acquérir la propriété l'année dernière, le prix le plus élevé jamais enregistré pour un hôtel américain.

Cela marque une triste transformation pour l'institution de 85 ans qui a été un élément culturel et politique de New York et en fait du monde entier. Tant d'événements historiques se sont déroulés dans ses murs qu'il faudrait des volumes pour tous les écrire. Pendant de nombreuses années, Guy Lombardo et son orchestre ont animé la retransmission de la Saint-Sylvestre depuis le célèbre « Starlight Roof ». Pour ceux d'entre nous d'un certain âge, ce n'était pas une nouvelle année jusqu'à ce que Guy Lombardo joue "Auld Lang Syne".

Tous les présidents depuis Herbert Hoover y sont restés, et New York a accueilli des célébrités telles que le général Douglas MacArthur, Frank Sinatra et le duc de Windsor après avoir abdiqué son trône pour épouser la mondaine américaine Wallis Simpson. Le composteur Cole Porter a fait des tours Waldorf sa maison pendant 25 ans. Conrad Hilton, qui a acquis le contrôle de la propriété en 1949, a écrit sur une photo de l'hôtel qu'il s'agissait du "plus grand de tous".

Certaines choses que vous pensez juste seront toujours là, mais tout dans le monde a une durée de vie, une date d'expiration pour ainsi dire. Rien ne dure éternellement. Pourtant, cela m'attriste quand une autre grande institution décède. Peut-être que cela ne me dérangerait pas tant que les anciens lieux charmants et élégants soient remplacés par de nouveaux lieux tout aussi charmants et élégants. Mais ils ne le sont jamais, n'est-ce pas ?

Les grands magasins chics font de la place aux magasins à grande surface, les restaurants élégants font la place aux chaînes de restaurants à thème et les hôtels chics font place aux hôtels de charme. Adieu, Waldorf Astoria. Je suis content d'avoir eu la chance de te connaître quand tu étais encore grand.

Le contributeur de JWR, Greg Crosby, ancien responsable créatif des publications Walt Disney, a écrit des milliers de bandes dessinées, des centaines de livres pour enfants, des dizaines d'essais et une lettre à son membre du Congrès. Il est contributeur de JWR depuis 1999.


Le dernier des grands hôtels à être vidé

Kelsey Dallas:OMG: Est-ce que le blasphème perd son punch ?

Eric Schulzke: La rêverie pourrait être la prochaine cible psychiatrique de l'enfance

Catherine Maugrey: Investisseurs, êtes-vous prêts pour la prochaine crise mondiale ?

Classement des fonds communs de placement, 2014

Meghan Streit: intervenir lorsque les aidants ont besoin d'aide

Janet Bond Brill, Ph.D., R.D.N., F.A.N.D.: Comment prévenir une deuxième (et première) crise cardiaque grâce à l'alimentation

Le Gourmet Casher de Diane Rossen Worthington: Caprese est une salade fraîche et légère, idéale pour accompagner rapidement et facilement n'importe quel repas d'été

Jonathan Tobin: Vous vous souciez de l'avenir de l'État juif ? Obama, en interview, révèle encore plus de raisons de s'inquiéter

Alan M. Dershowitz: Confirmé : Morts et destructions inutiles à Gaza

Katie Nielsen: En tant que mère, je suis tout ce que j'ai besoin d'être

Cameron Huddleston: 18 détaillants qui offrent des ajustements de prix

Nellie S. Huang: Les meilleurs fonds communs de placement en santé à acheter maintenant

Brierly Wright, M.S., R.D.: Essayez ces aliments « armes secrètes » pour stimuler vos changements de perte de poids

Le Gourmet Casher de Jessica Yadegaran: Prenez un peu de délectation dans les goodies marinés (5 recettes !)

Mona Charen: L'ONU empêche la paix

Mark A. Kellner:OMG: Est-ce que le blasphème perd son punch ?

Kimberly Lankford: 50 façons de réduire vos coûts de soins de santé

James K. Glassman: Investisseurs, êtes-vous prêts pour la prochaine crise mondiale ?

Marsha McCulloch, M.S., R.D.: Réfléchissez à deux fois avant d'abandonner les céréales

Le Gourmet Casher de Nick Malgieri: Le délice au chocolat avec crème anglaise est un dessert simple mais élégant à préparer à l'avance

Et un autre mord la poussière.

Ce printemps, l'hôtel classique Waldorf Astoria de New York sera fermé pendant trois ans pour une refonte en profondeur par son propriétaire actuel, le chinois Anbang, qui a acquis la propriété l'année dernière. L'hôtel historique sera vidé et les trois quarts seront transformés en condos privés. Le dernier des grands hôtels de classe mondiale ne sera plus.

Le plan de restauration d'Anbang Insurance Group Co. prévoit la fermeture de la propriété de 1 413 chambres au printemps, la suppression de 1 100 chambres d'hôtel et la suppression de centaines d'emplois hôteliers. L'endroit ne sera plus jamais le même. Peu importe ce qu'ils disent, le Waldorf tel que nous le connaissons aura disparu. Le style d'antan sera changé, l'élégance et la sophistication seront éliminées, les fantômes seront chassés et le lieu sera adapté aux goûts modernes d'aujourd'hui.

Comment puis-je savoir cela? Facile, il suffit de regarder ce qui est arrivé à l'hôtel Plaza. Le Plaza a été vendu en 2004 pour 675 millions de dollars (l'équivalent de 850 millions de dollars aujourd'hui) au développeur israélien basé à Manhattan, El Ad Properties. El Ad a acheté l'hôtel avec l'intention d'ajouter des sections résidentielles et commerciales, exactement comme Anbang l'a fait lorsqu'ils ont acheté le Waldorf. El Ad a fermé le Plaza Hotel le 30 avril 2005 pendant trois ans pour effectuer d'importantes rénovations, tout comme Anbang prévoit de le faire.

À partir de mai 2005, le contenu de l'hôtel Plaza était accessible au public par le biais d'une vente de liquidation. Lorsque l'hôtel a rouvert le 1er mars 2008, les chambres d'hôtel ont été réduites à 282 et 152 unités de condos privés étaient à vendre. La plupart des logements en copropriété sont généralement vides, utilisés comme pied-à-terre par leurs riches propriétaires.

En novembre 2008, le Plaza Hotel a inauguré un centre commercial souterrain, accessible par des escalators nouvellement installés, mettant en vedette des enseignes de luxe et des designers haut de gamme. Puis ils ont finalement ajouté la garniture au gâteau en 2010, lorsqu'une aire de restauration Plaza a ouvert ses portes dans le centre commercial souterrain. Après tout, qu'est-ce qu'un hôtel sans aire de restauration, n'est-ce pas ? Gageons que l'entreprise chinoise fera la même chose avec le Waldorf.

À la réouverture du Waldorf, il ne restera plus qu'environ 300 chambres à l'hôtel. Les unités restantes seront vendues en copropriété. La vaste réduction des chambres d'hôtel Waldorf entraînera l'élimination de nombreux travaux de service en chambre, d'entretien ménager et d'autres travaux d'accueil. Le Waldorf compte actuellement environ 1 500 employés hôteliers. Les coûts de réaménagement devraient s'élever à plus d'un milliard de dollars, ont déclaré des personnes familières avec le plan. Anbang a déjà dépensé 1,95 milliard de dollars pour acquérir la propriété l'année dernière, le prix le plus élevé jamais enregistré pour un hôtel américain.

Cela marque une triste transformation pour l'institution de 85 ans qui a été un élément culturel et politique de New York et en fait du monde entier. Tant d'événements historiques se sont déroulés dans ses murs qu'il faudrait des volumes pour tous les écrire. Pendant de nombreuses années, Guy Lombardo et son orchestre ont animé la diffusion du réveillon du Nouvel An depuis le célèbre « Starlight Roof ». Pour ceux d'entre nous d'un certain âge, ce n'était pas une nouvelle année jusqu'à ce que Guy Lombardo joue "Auld Lang Syne".

Tous les présidents depuis Herbert Hoover y sont restés, et New York a accueilli des célébrités telles que le général Douglas MacArthur, Frank Sinatra et le duc de Windsor après avoir abdiqué son trône pour épouser la mondaine américaine Wallis Simpson. Le composteur Cole Porter a fait des tours Waldorf sa maison pendant 25 ans. Conrad Hilton, qui a acquis le contrôle de la propriété en 1949, a écrit sur une photo de l'hôtel qu'il s'agissait du "plus grand de tous".

Certaines choses que vous pensez juste seront toujours là, mais tout dans le monde a une durée de vie, une date d'expiration pour ainsi dire. Rien ne dure éternellement. Pourtant, cela m'attriste quand une autre grande institution décède. Peut-être que cela ne me dérangerait pas tant que les anciens lieux charmants et élégants soient remplacés par de nouveaux lieux tout aussi charmants et élégants. Mais ils ne le sont jamais, n'est-ce pas ?

Les grands magasins chics font de la place aux magasins à grande surface, les restaurants élégants font la place aux chaînes de restaurants à thème et les hôtels chics font place aux hôtels de charme. Adieu, Waldorf Astoria. Je suis content d'avoir eu la chance de te connaître quand tu étais encore grand.

Le contributeur de JWR, Greg Crosby, ancien responsable créatif des publications Walt Disney, a écrit des milliers de bandes dessinées, des centaines de livres pour enfants, des dizaines d'essais et une lettre à son membre du Congrès. Il est contributeur de JWR depuis 1999.


Le dernier des grands hôtels à être vidé

Kelsey Dallas:OMG: Est-ce que le blasphème perd son punch ?

Eric Schulzke: La rêverie pourrait être la prochaine cible psychiatrique de l'enfance

Catherine Maugrey: Investisseurs, êtes-vous prêts pour la prochaine crise mondiale ?

Classement des fonds communs de placement, 2014

Meghan Streit: intervenir lorsque les aidants ont besoin d'aide

Janet Bond Brill, Ph.D., R.D.N., F.A.N.D.: Comment prévenir une deuxième (et première) crise cardiaque grâce à l'alimentation

Le Gourmet Casher de Diane Rossen Worthington: Caprese est une salade légère et fraîche, idéale pour accompagner rapidement et facilement n'importe quel repas d'été

Jonathan Tobin: Vous vous souciez de l'avenir de l'État juif ? Obama, en interview, révèle encore plus de raisons de s'inquiéter

Alan M. Dershowitz: Confirmé : Morts et destructions inutiles à Gaza

Katie Nielsen: En tant que mère, je suis tout ce que j'ai besoin d'être

Cameron Huddleston: 18 détaillants qui offrent des ajustements de prix

Nellie S. Huang: Les meilleurs fonds communs de placement en santé à acheter maintenant

Brierly Wright, M.S., R.D.: Essayez ces aliments « armes secrètes » pour stimuler vos changements de perte de poids

Le Gourmet Casher de Jessica Yadegaran: Prenez un peu de délectation dans les goodies marinés (5 recettes !)

Mona Charen: L'ONU empêche la paix

Mark A. Kellner:OMG: Est-ce que le blasphème perd son punch ?

Kimberly Lankford: 50 façons de réduire vos coûts de soins de santé

James K. Glassman: Investisseurs, êtes-vous prêts pour la prochaine crise mondiale ?

Marsha McCulloch, M.S., R.D.: Réfléchissez à deux fois avant d'abandonner les céréales

Le Gourmet Casher de Nick Malgieri: Le délice au chocolat avec crème anglaise est un dessert simple mais élégant à préparer à l'avance

Et un autre mord la poussière.

Ce printemps, l'hôtel classique Waldorf Astoria de New York sera fermé pendant trois ans pour une refonte en profondeur par son propriétaire actuel, le chinois Anbang, qui a acquis la propriété l'année dernière. L'hôtel historique sera vidé et les trois quarts seront transformés en condos privés. Le dernier des grands hôtels de classe mondiale ne sera plus.

Le plan de restauration d'Anbang Insurance Group Co. prévoit la fermeture de la propriété de 1 413 chambres au printemps, la suppression de 1 100 chambres d'hôtel et la suppression de centaines d'emplois hôteliers. L'endroit ne sera plus jamais le même. Peu importe ce qu'ils disent, le Waldorf tel que nous le connaissons aura disparu. Le style d'antan sera changé, l'élégance et la sophistication seront éliminées, les fantômes seront chassés et le lieu sera adapté aux goûts modernes d'aujourd'hui.

Comment puis-je savoir cela? Facile, il suffit de regarder ce qui est arrivé à l'hôtel Plaza. Le Plaza a été vendu en 2004 pour 675 millions de dollars (l'équivalent de 850 millions de dollars aujourd'hui) au développeur israélien El Ad Properties, basé à Manhattan. El Ad a acheté l'hôtel avec l'intention d'ajouter des sections résidentielles et commerciales, exactement comme Anbang l'a fait lorsqu'ils ont acheté le Waldorf. El Ad a fermé le Plaza Hotel le 30 avril 2005 pendant trois ans pour effectuer d'importantes rénovations, tout comme Anbang prévoit de le faire.

À partir de mai 2005, le contenu de l'hôtel Plaza était accessible au public par le biais d'une vente de liquidation. Lorsque l'hôtel a rouvert le 1er mars 2008, les chambres d'hôtel ont été réduites à 282 et 152 unités de condos privés étaient à vendre. La plupart des logements en copropriété sont généralement vides, utilisés comme pied-à-terre par leurs riches propriétaires.

En novembre 2008, le Plaza Hotel a inauguré un centre commercial souterrain, accessible par des escalators nouvellement installés, mettant en vedette des enseignes de luxe et des designers haut de gamme. Puis ils ont finalement ajouté la garniture au gâteau en 2010, lorsqu'une aire de restauration Plaza a ouvert ses portes dans le centre commercial souterrain. Après tout, qu'est-ce qu'un hôtel sans aire de restauration, n'est-ce pas ? Gageons que l'entreprise chinoise fera la même chose avec le Waldorf.

À la réouverture du Waldorf, il ne restera plus qu'environ 300 chambres à l'hôtel. Les unités restantes seront vendues en copropriété. La vaste réduction des chambres d'hôtel Waldorf entraînera l'élimination de nombreux travaux de service en chambre, d'entretien ménager et d'autres travaux d'accueil. Le Waldorf compte actuellement environ 1 500 employés hôteliers. Les coûts de réaménagement devraient s'élever à plus d'un milliard de dollars, ont déclaré des personnes familières avec le plan. Anbang a déjà dépensé 1,95 milliard de dollars pour acquérir la propriété l'année dernière, le prix le plus élevé jamais enregistré pour un hôtel américain.

Cela marque une triste transformation pour l'institution de 85 ans qui a été un élément culturel et politique de New York et en fait du monde entier. Tant d'événements historiques se sont déroulés dans ses murs qu'il faudrait des volumes pour tous les écrire. Pendant de nombreuses années, Guy Lombardo et son orchestre ont animé la diffusion du réveillon du Nouvel An depuis le célèbre « Starlight Roof ». Pour ceux d'entre nous d'un certain âge, ce n'était pas une nouvelle année jusqu'à ce que Guy Lombardo joue "Auld Lang Syne".

Tous les présidents depuis Herbert Hoover y sont restés, et New York a accueilli des célébrités telles que le général Douglas MacArthur, Frank Sinatra et le duc de Windsor après avoir abdiqué son trône pour épouser la mondaine américaine Wallis Simpson. Le composteur Cole Porter a fait des tours Waldorf sa maison pendant 25 ans. Conrad Hilton, qui a acquis le contrôle de la propriété en 1949, a écrit sur une photo de l'hôtel qu'il s'agissait du "plus grand de tous".

Certaines choses que vous pensez juste seront toujours là, mais tout dans le monde a une durée de vie, une date d'expiration pour ainsi dire. Rien ne dure éternellement. Pourtant, cela m'attriste quand une autre grande institution décède. Peut-être que cela ne me dérangerait pas tant que les anciens lieux charmants et élégants soient remplacés par de nouveaux lieux tout aussi charmants et élégants. Mais ils ne le sont jamais, n'est-ce pas ?

Les grands magasins chics font de la place aux magasins à grande surface, les restaurants élégants font la place aux chaînes de restaurants à thème et les hôtels chics font place aux hôtels de charme. Adieu, Waldorf Astoria. Je suis content d'avoir eu la chance de te connaître quand tu étais encore grand.

Le contributeur de JWR, Greg Crosby, ancien responsable créatif des publications Walt Disney, a écrit des milliers de bandes dessinées, des centaines de livres pour enfants, des dizaines d'essais et une lettre à son membre du Congrès. Il est contributeur de JWR depuis 1999.


Le dernier des grands hôtels à être vidé

Kelsey Dallas:OMG: Est-ce que le blasphème perd son punch ?

Eric Schulzke: La rêverie pourrait être la prochaine cible psychiatrique de l'enfance

Catherine Maugrey: Investisseurs, êtes-vous prêts pour la prochaine crise mondiale ?

Classement des fonds communs de placement, 2014

Meghan Streit: intervenir lorsque les aidants ont besoin d'aide

Janet Bond Brill, Ph.D., R.D.N., F.A.N.D.: Comment prévenir une deuxième (et première) crise cardiaque grâce à l'alimentation

Le Gourmet casher de Diane Rossen Worthington: Caprese est une salade légère et fraîche, idéale pour accompagner rapidement et facilement n'importe quel repas d'été

Jonathan Tobin: Vous vous souciez de l'avenir de l'État juif ? Obama, en interview, révèle encore plus de raisons de s'inquiéter

Alan M. Dershowitz: Confirmé : Morts et destructions inutiles à Gaza

Katie Nielsen: En tant que mère, je suis tout ce que j'ai besoin d'être

Cameron Huddleston: 18 détaillants qui offrent des ajustements de prix

Nellie S. Huang: Les meilleurs fonds communs de placement en santé à acheter maintenant

Brierly Wright, M.S., R.D.: Essayez ces aliments « armes secrètes » pour stimuler vos changements de perte de poids

Le Gourmet Casher de Jessica Yadegaran: Prenez un peu de délectation dans les goodies marinés (5 recettes !)

Mona Charen: L'ONU empêche la paix

Mark A. Kellner:OMG: Est-ce que le blasphème perd son punch ?

Kimberly Lankford: 50 façons de réduire vos coûts de soins de santé

James K. Glassman: Investisseurs, êtes-vous prêts pour la prochaine crise mondiale ?

Marsha McCulloch, M.S., R.D.: Réfléchissez à deux fois avant d'abandonner les céréales

Le Gourmet Casher de Nick Malgieri: Le délice au chocolat avec crème anglaise est un dessert simple mais élégant à préparer à l'avance

Et un autre mord la poussière.

Ce printemps, l'hôtel classique Waldorf Astoria de New York sera fermé pendant trois ans pour une refonte complète par son propriétaire actuel, le chinois Anbang, qui a acquis la propriété l'année dernière. L'hôtel historique sera vidé et les trois quarts seront transformés en condos privés. Le dernier des grands hôtels de classe mondiale ne sera plus.

Le plan de restauration d'Anbang Insurance Group Co. prévoit la fermeture de la propriété de 1 413 chambres au printemps, la suppression de 1 100 chambres d'hôtel et la suppression de centaines d'emplois hôteliers. L'endroit ne sera plus jamais le même. Peu importe ce qu'ils disent, le Waldorf tel que nous le connaissons aura disparu. Le style d'antan sera changé, l'élégance et la sophistication seront éliminées, les fantômes seront chassés et le lieu sera adapté aux goûts modernes d'aujourd'hui.

Comment puis-je savoir cela? Facile, il suffit de regarder ce qui est arrivé à l'hôtel Plaza. Le Plaza a été vendu en 2004 pour 675 millions de dollars (l'équivalent de 850 millions de dollars aujourd'hui) au développeur israélien basé à Manhattan, El Ad Properties. El Ad a acheté l'hôtel avec l'intention d'ajouter des sections résidentielles et commerciales, exactement comme Anbang l'a fait lorsqu'ils ont acheté le Waldorf. El Ad a fermé le Plaza Hotel le 30 avril 2005 pendant trois ans pour effectuer d'importantes rénovations, tout comme Anbang prévoit de le faire.

À partir de mai 2005, le contenu de l'hôtel Plaza était accessible au public par le biais d'une vente de liquidation. Lorsque l'hôtel a rouvert le 1er mars 2008, les chambres d'hôtel ont été réduites à 282 et 152 unités de condos privés étaient à vendre. La plupart des logements en copropriété sont généralement vides, utilisés comme pied-à-terre par leurs riches propriétaires.

En novembre 2008, le Plaza Hotel a inauguré un centre commercial souterrain, accessible par des escalators nouvellement installés, mettant en vedette des enseignes de luxe et des designers haut de gamme. Puis ils ont finalement ajouté la garniture au gâteau en 2010, lorsqu'une aire de restauration Plaza a ouvert ses portes dans le centre commercial souterrain. Après tout, qu'est-ce qu'un hôtel sans aire de restauration, n'est-ce pas ? Gageons que l'entreprise chinoise fera la même chose avec le Waldorf.

À la réouverture du Waldorf, il ne restera plus qu'environ 300 chambres à l'hôtel. Les unités restantes seront vendues en copropriété. La vaste réduction des chambres d'hôtel Waldorf entraînera la suppression de nombreux travaux de service en chambre, d'entretien ménager et d'autres activités d'accueil. Le Waldorf compte actuellement environ 1 500 employés hôteliers. Les coûts de réaménagement devraient s'élever à plus d'un milliard de dollars, ont déclaré des personnes familières avec le plan. Anbang a déjà dépensé 1,95 milliard de dollars pour acquérir la propriété l'année dernière, le prix le plus élevé jamais enregistré pour un hôtel américain.

Cela marque une triste transformation pour l'institution de 85 ans qui a été un élément culturel et politique de New York et en fait du monde entier. Tant d'événements historiques se sont déroulés dans ses murs qu'il faudrait des volumes pour tous les écrire. Pendant de nombreuses années, Guy Lombardo et son orchestre ont animé la retransmission de la Saint-Sylvestre depuis le célèbre « Starlight Roof ». Pour ceux d'entre nous d'un certain âge, ce n'était pas une nouvelle année jusqu'à ce que Guy Lombardo joue "Auld Lang Syne".

Tous les présidents depuis Herbert Hoover y sont restés, et New York a accueilli des célébrités telles que le général Douglas MacArthur, Frank Sinatra et le duc de Windsor après avoir abdiqué son trône pour épouser la mondaine américaine Wallis Simpson. Le composteur Cole Porter a fait des tours Waldorf sa maison pendant 25 ans. Conrad Hilton, qui a acquis le contrôle de la propriété en 1949, a écrit sur une photo de l'hôtel qu'il s'agissait du "plus grand de tous".

Certaines choses que vous pensez juste seront toujours là, mais tout dans le monde a une durée de vie, une date d'expiration pour ainsi dire. Rien ne dure éternellement. Pourtant, cela m'attriste quand une autre grande institution décède. Peut-être que cela ne me dérangerait pas tant que les anciens lieux charmants et élégants soient remplacés par de nouveaux lieux tout aussi charmants et élégants. Mais ils ne le sont jamais, n'est-ce pas ?

Les grands magasins chics font de la place aux magasins à grande surface, les restaurants élégants font la place aux chaînes de restaurants à thème et les hôtels chics font place aux hôtels de charme. Adieu, Waldorf Astoria. Je suis content d'avoir eu la chance de te connaître quand tu étais encore grand.

Le contributeur de JWR, Greg Crosby, ancien responsable créatif des publications Walt Disney, a écrit des milliers de bandes dessinées, des centaines de livres pour enfants, des dizaines d'essais et une lettre à son membre du Congrès. Il est contributeur de JWR depuis 1999.


Le dernier des grands hôtels à être vidé

Kelsey Dallas:OMG: Est-ce que le blasphème perd son punch ?

Eric Schulzke: La rêverie pourrait être la prochaine cible psychiatrique de l'enfance

Catherine Maugrey: Investisseurs, êtes-vous prêts pour la prochaine crise mondiale ?

Classement des fonds communs de placement, 2014

Meghan Streit: intervenir lorsque les aidants ont besoin d'aide

Janet Bond Brill, Ph.D., R.D.N., F.A.N.D.: Comment prévenir une deuxième (et première) crise cardiaque grâce à l'alimentation

Le Gourmet Casher de Diane Rossen Worthington: Caprese est une salade fraîche et légère, idéale pour accompagner rapidement et facilement n'importe quel repas d'été

Jonathan Tobin: Vous vous souciez de l'avenir de l'État juif ? Obama, en interview, révèle encore plus de raisons de s'inquiéter

Alan M. Dershowitz: Confirmé : Morts et destructions inutiles à Gaza

Katie Nielsen: En tant que mère, je suis tout ce que j'ai besoin d'être

Cameron Huddleston: 18 détaillants qui offrent des ajustements de prix

Nellie S. Huang: Les meilleurs fonds communs de placement en santé à acheter maintenant

Brierly Wright, M.S., R.D.: Essayez ces aliments « armes secrètes » pour stimuler vos changements de perte de poids

Le Gourmet Casher de Jessica Yadegaran: Prenez un peu de délectation dans les goodies marinés (5 recettes !)

Mona Charen: L'ONU empêche la paix

Mark A. Kellner:OMG: Est-ce que le blasphème perd son punch ?

Kimberly Lankford: 50 façons de réduire vos coûts de soins de santé

James K. Glassman: Investisseurs, êtes-vous prêts pour la prochaine crise mondiale ?

Marsha McCulloch, M.S., R.D.: Réfléchissez à deux fois avant d'abandonner les céréales

Le Gourmet Casher de Nick Malgieri: Le délice au chocolat avec crème anglaise est un dessert simple mais élégant à préparer à l'avance

Et un autre mord la poussière.

Ce printemps, l'hôtel classique Waldorf Astoria de New York sera fermé pendant trois ans pour une refonte en profondeur par son propriétaire actuel, le chinois Anbang, qui a acquis la propriété l'année dernière. L'hôtel historique sera vidé et les trois quarts seront transformés en condos privés. Le dernier des grands hôtels de classe mondiale ne sera plus.

Le plan de restauration d'Anbang Insurance Group Co. prévoit la fermeture de la propriété de 1 413 chambres au printemps, la suppression de 1 100 chambres d'hôtel et la suppression de centaines d'emplois hôteliers. L'endroit ne sera plus jamais le même. Peu importe ce qu'ils disent, le Waldorf tel que nous le connaissons aura disparu. Le style d'antan sera changé, l'élégance et la sophistication seront éliminées, les fantômes seront chassés et le lieu sera adapté aux goûts modernes d'aujourd'hui.

Comment puis-je savoir cela? Facile, il suffit de regarder ce qui est arrivé à l'hôtel Plaza. Le Plaza a été vendu en 2004 pour 675 millions de dollars (l'équivalent de 850 millions de dollars aujourd'hui) au développeur israélien El Ad Properties, basé à Manhattan. El Ad a acheté l'hôtel avec l'intention d'ajouter des sections résidentielles et commerciales, exactement comme Anbang l'a fait lorsqu'ils ont acheté le Waldorf. El Ad a fermé le Plaza Hotel le 30 avril 2005 pendant trois ans pour effectuer d'importantes rénovations, tout comme Anbang prévoit de le faire.

À partir de mai 2005, le contenu de l'hôtel Plaza était accessible au public par le biais d'une vente de liquidation. Lorsque l'hôtel a rouvert le 1er mars 2008, les chambres d'hôtel ont été réduites à 282 et 152 unités de condos privés étaient à vendre. La plupart des logements en copropriété sont généralement vides, utilisés comme pied-à-terre par leurs riches propriétaires.

En novembre 2008, le Plaza Hotel a inauguré un centre commercial souterrain, accessible par des escalators nouvellement installés, mettant en vedette des enseignes de luxe et des designers haut de gamme. Puis ils ont finalement ajouté la garniture au gâteau en 2010, lorsqu'une aire de restauration Plaza a ouvert ses portes dans le centre commercial souterrain. Après tout, qu'est-ce qu'un hôtel sans aire de restauration, n'est-ce pas ? Gageons que l'entreprise chinoise fera la même chose avec le Waldorf.

À la réouverture du Waldorf, il ne restera plus qu'environ 300 chambres à l'hôtel. Les unités restantes seront vendues en copropriété. La vaste réduction des chambres d'hôtel Waldorf entraînera la suppression de nombreux travaux de service d'étage, d'entretien ménager et d'autres activités d'accueil. Le Waldorf compte actuellement environ 1 500 employés hôteliers. Les coûts de réaménagement devraient s'élever à plus d'un milliard de dollars, ont déclaré des personnes familières avec le plan. Anbang a déjà dépensé 1,95 milliard de dollars pour acquérir la propriété l'année dernière, le prix le plus élevé jamais enregistré pour un hôtel américain.

Cela marque une triste transformation pour l'institution de 85 ans qui a été un élément culturel et politique de New York et en fait du monde entier. Tant d'événements historiques se sont déroulés dans ses murs qu'il faudrait des volumes pour tous les écrire. Pendant de nombreuses années, Guy Lombardo et son orchestre ont animé la retransmission de la Saint-Sylvestre depuis le célèbre « Starlight Roof ». Pour ceux d'entre nous d'un certain âge, ce n'était pas une nouvelle année jusqu'à ce que Guy Lombardo joue "Auld Lang Syne".

Every president since Herbert Hoover has stayed there, and it has been a New York home to celebrities such as Gen. Douglas MacArthur, Frank Sinatra, and the Duke of Windsor after he abdicated his throne to marry American socialite Wallis Simpson. Composter Cole Porter made the Waldorf Towers his home for 25 years. Conrad Hilton, who acquired control of the property in 1949, wrote on a photo of the hotel that it was "The Greatest Of Them All."

Some things you just figure will always be there, but everything in the world has a lifespan, an expiration date so to speak. Nothing lasts forever. Still it saddens me when another great institution passes away. Maybe it wouldn't bother me so much if the old charming and elegant places were being replaced by new places just as charming and elegant. But they never are, are they?

Classy department stores make room for box stores, elegant restaurants make room for themed eatery chains, and swank hotels make way for boutique hotels. So long, Waldorf Astoria. I'm glad I had the chance to know you when you were still grand.

JWR contributor Greg Crosby, former creative head for Walt Disney publications, has written thousands of comics, hundreds of children's books, dozens of essays, and a letter to his congressman. He's been a JWR contributor since 1999.


Last of the Grand Hotels to be Gutted

Kelsey Dallas: OMG: Is profanity losing its punch?

Eric Schulzke: Daydreaming may be the next childhood psychiatric target

Kathryn Moody: Investors, Are You Ready for the Next Global Crisis?

Mutual Fund Rankings, 2014

Meghan Streit: Pitching In When Caregivers Need Help

Janet Bond Brill, Ph.D., R.D.N., F.A.N.D: How to prevent a second (and first) heart attack thru diet

The Kosher Gourmet by Diane Rossen Worthington: Caprese is a light, fresh salad the perfect quick and easy accompaniment to any summer meal

Jonathan Tobin: Care about the Jewish state's future? Obama, in interview, reveals even more reasons to worry

Alan M. Dershowitz: Confirmed: Needless death and destruction in Gaza

Katie Nielsen: As a mother, I'm all I need to be

Cameron Huddleston: 18 Retailers That Offer Price Adjustments

Nellie S. Huang: The Best Health Mutual Funds to Buy Now

Brierly Wright, M.S., R.D.: Try these 'secret-weapon' foods to boost your changes of losing weight

The Kosher Gourmet by Jessica Yadegaran: Take some relish in pickled goodies (5 recipes!)

Mona Charen: The UN Prevents Peace

Mark A. Kellner: OMG: Is profanity losing its punch?

Kimberly Lankford: 50 Ways to Cut Your Health Care Costs

James K. Glassman: Investors, Are You Ready for the Next Global Crisis?

Marsha McCulloch, M.S., R.D.: Think twice before giving up grains

The Kosher Gourmet by Nick Malgieri: Chocolate molten delight with creme anglaise is a simple yet elegant make-ahead dessert

And another one bites the dust.

This spring New York's classic Waldorf Astoria Hotel will be shut down for three years for an extensive overhaul by its present owner, China's Anbang, who acquired the property last year. The historic hotel will be gutted, and three-quarters of it will be turned into private condos. The last of the great world-class hotels will be no more.

Anbang Insurance Group Co.'s restoration plan calls for closing down the 1,413-room property in the spring, removing as many as 1,100 hotel rooms and eliminating hundreds of hotel jobs. The place will never be the same. No matter what they say, the Waldorf as we know it will be gone. The old-world style will be changed, the elegance and sophistication will be eliminated, the ghosts will be chased out, and the place will be adapted to suit today's modern tastes.

How do I know this? Easy, just look at what happened to the Plaza Hotel. The Plaza was sold in 2004 for $675 million (equivalent of $850 million today) to Israeli-owned Manhattan-based developer, El Ad Properties. El Ad bought the hotel with plans of adding residential and commercial sections, exactly as Anbang did when they bought the Waldorf. El Ad closed the Plaza Hotel on April 30, 2005 for three years to make extensive renovations, just as Anbang plans to do.

Beginning May 2005, the Plaza Hotel's contents were available to the public through a liquidation sale. When the hotel reopened on March 1, 2008, hotel rooms were reduced to 282 and 152 private condo units were for sale. Most of the condominium units are usually empty, used as pied-à-terres by their wealthy owners.

In November 2008 the Plaza Hotel unveiled an underground shopping mall, accessible by newly installed escalators, featuring luxury retail brands and high-end designers. Then they finally added the topping to the cake in 2010, when a Plaza food court opened in the underground mall. After all, what's a hotel without a food court, right? You can bet that the Chinese company will do a similar thing with the Waldorf.

When the Waldorf reopens, the hotel will only have around 300 or so guest rooms left. The remaining units will be sold as condominiums. The vast reduction in Waldorf hotel rooms will lead to the elimination of many room service, housekeeping and other hospitality jobs. The Waldorf currently has about 1,500 hotel employees. The redevelopment costs are expected to run to more than $1 billion, said people familiar with the plan. Anbang already spent $1.95 billion to acquire the property last year, the steepest price tag ever for a U.S. hotel.

This marks a sad transformation for the 85-year-old institution that has been such a cultural and political fixture of New York and actually the whole world. So many historical events have played out within its walls that it would take volumes to write them all. For many years Guy Lombardo and his orchestra hosted New Year's Eve broadcasting from the famous "Starlight Roof." For those of us of a certain age, it wasn't a new year until Guy Lombardo played "Auld Lang Syne."

Every president since Herbert Hoover has stayed there, and it has been a New York home to celebrities such as Gen. Douglas MacArthur, Frank Sinatra, and the Duke of Windsor after he abdicated his throne to marry American socialite Wallis Simpson. Composter Cole Porter made the Waldorf Towers his home for 25 years. Conrad Hilton, who acquired control of the property in 1949, wrote on a photo of the hotel that it was "The Greatest Of Them All."

Some things you just figure will always be there, but everything in the world has a lifespan, an expiration date so to speak. Nothing lasts forever. Still it saddens me when another great institution passes away. Maybe it wouldn't bother me so much if the old charming and elegant places were being replaced by new places just as charming and elegant. But they never are, are they?

Classy department stores make room for box stores, elegant restaurants make room for themed eatery chains, and swank hotels make way for boutique hotels. So long, Waldorf Astoria. I'm glad I had the chance to know you when you were still grand.

JWR contributor Greg Crosby, former creative head for Walt Disney publications, has written thousands of comics, hundreds of children's books, dozens of essays, and a letter to his congressman. He's been a JWR contributor since 1999.


Last of the Grand Hotels to be Gutted

Kelsey Dallas: OMG: Is profanity losing its punch?

Eric Schulzke: Daydreaming may be the next childhood psychiatric target

Kathryn Moody: Investors, Are You Ready for the Next Global Crisis?

Mutual Fund Rankings, 2014

Meghan Streit: Pitching In When Caregivers Need Help

Janet Bond Brill, Ph.D., R.D.N., F.A.N.D: How to prevent a second (and first) heart attack thru diet

The Kosher Gourmet by Diane Rossen Worthington: Caprese is a light, fresh salad the perfect quick and easy accompaniment to any summer meal

Jonathan Tobin: Care about the Jewish state's future? Obama, in interview, reveals even more reasons to worry

Alan M. Dershowitz: Confirmed: Needless death and destruction in Gaza

Katie Nielsen: As a mother, I'm all I need to be

Cameron Huddleston: 18 Retailers That Offer Price Adjustments

Nellie S. Huang: The Best Health Mutual Funds to Buy Now

Brierly Wright, M.S., R.D.: Try these 'secret-weapon' foods to boost your changes of losing weight

The Kosher Gourmet by Jessica Yadegaran: Take some relish in pickled goodies (5 recipes!)

Mona Charen: The UN Prevents Peace

Mark A. Kellner: OMG: Is profanity losing its punch?

Kimberly Lankford: 50 Ways to Cut Your Health Care Costs

James K. Glassman: Investors, Are You Ready for the Next Global Crisis?

Marsha McCulloch, M.S., R.D.: Think twice before giving up grains

The Kosher Gourmet by Nick Malgieri: Chocolate molten delight with creme anglaise is a simple yet elegant make-ahead dessert

And another one bites the dust.

This spring New York's classic Waldorf Astoria Hotel will be shut down for three years for an extensive overhaul by its present owner, China's Anbang, who acquired the property last year. The historic hotel will be gutted, and three-quarters of it will be turned into private condos. The last of the great world-class hotels will be no more.

Anbang Insurance Group Co.'s restoration plan calls for closing down the 1,413-room property in the spring, removing as many as 1,100 hotel rooms and eliminating hundreds of hotel jobs. The place will never be the same. No matter what they say, the Waldorf as we know it will be gone. The old-world style will be changed, the elegance and sophistication will be eliminated, the ghosts will be chased out, and the place will be adapted to suit today's modern tastes.

How do I know this? Easy, just look at what happened to the Plaza Hotel. The Plaza was sold in 2004 for $675 million (equivalent of $850 million today) to Israeli-owned Manhattan-based developer, El Ad Properties. El Ad bought the hotel with plans of adding residential and commercial sections, exactly as Anbang did when they bought the Waldorf. El Ad closed the Plaza Hotel on April 30, 2005 for three years to make extensive renovations, just as Anbang plans to do.

Beginning May 2005, the Plaza Hotel's contents were available to the public through a liquidation sale. When the hotel reopened on March 1, 2008, hotel rooms were reduced to 282 and 152 private condo units were for sale. Most of the condominium units are usually empty, used as pied-à-terres by their wealthy owners.

In November 2008 the Plaza Hotel unveiled an underground shopping mall, accessible by newly installed escalators, featuring luxury retail brands and high-end designers. Then they finally added the topping to the cake in 2010, when a Plaza food court opened in the underground mall. After all, what's a hotel without a food court, right? You can bet that the Chinese company will do a similar thing with the Waldorf.

When the Waldorf reopens, the hotel will only have around 300 or so guest rooms left. The remaining units will be sold as condominiums. The vast reduction in Waldorf hotel rooms will lead to the elimination of many room service, housekeeping and other hospitality jobs. The Waldorf currently has about 1,500 hotel employees. The redevelopment costs are expected to run to more than $1 billion, said people familiar with the plan. Anbang already spent $1.95 billion to acquire the property last year, the steepest price tag ever for a U.S. hotel.

This marks a sad transformation for the 85-year-old institution that has been such a cultural and political fixture of New York and actually the whole world. So many historical events have played out within its walls that it would take volumes to write them all. For many years Guy Lombardo and his orchestra hosted New Year's Eve broadcasting from the famous "Starlight Roof." For those of us of a certain age, it wasn't a new year until Guy Lombardo played "Auld Lang Syne."

Every president since Herbert Hoover has stayed there, and it has been a New York home to celebrities such as Gen. Douglas MacArthur, Frank Sinatra, and the Duke of Windsor after he abdicated his throne to marry American socialite Wallis Simpson. Composter Cole Porter made the Waldorf Towers his home for 25 years. Conrad Hilton, who acquired control of the property in 1949, wrote on a photo of the hotel that it was "The Greatest Of Them All."

Some things you just figure will always be there, but everything in the world has a lifespan, an expiration date so to speak. Nothing lasts forever. Still it saddens me when another great institution passes away. Maybe it wouldn't bother me so much if the old charming and elegant places were being replaced by new places just as charming and elegant. But they never are, are they?

Classy department stores make room for box stores, elegant restaurants make room for themed eatery chains, and swank hotels make way for boutique hotels. So long, Waldorf Astoria. I'm glad I had the chance to know you when you were still grand.

JWR contributor Greg Crosby, former creative head for Walt Disney publications, has written thousands of comics, hundreds of children's books, dozens of essays, and a letter to his congressman. He's been a JWR contributor since 1999.


Last of the Grand Hotels to be Gutted

Kelsey Dallas: OMG: Is profanity losing its punch?

Eric Schulzke: Daydreaming may be the next childhood psychiatric target

Kathryn Moody: Investors, Are You Ready for the Next Global Crisis?

Mutual Fund Rankings, 2014

Meghan Streit: Pitching In When Caregivers Need Help

Janet Bond Brill, Ph.D., R.D.N., F.A.N.D: How to prevent a second (and first) heart attack thru diet

The Kosher Gourmet by Diane Rossen Worthington: Caprese is a light, fresh salad the perfect quick and easy accompaniment to any summer meal

Jonathan Tobin: Care about the Jewish state's future? Obama, in interview, reveals even more reasons to worry

Alan M. Dershowitz: Confirmed: Needless death and destruction in Gaza

Katie Nielsen: As a mother, I'm all I need to be

Cameron Huddleston: 18 Retailers That Offer Price Adjustments

Nellie S. Huang: The Best Health Mutual Funds to Buy Now

Brierly Wright, M.S., R.D.: Try these 'secret-weapon' foods to boost your changes of losing weight

The Kosher Gourmet by Jessica Yadegaran: Take some relish in pickled goodies (5 recipes!)

Mona Charen: The UN Prevents Peace

Mark A. Kellner: OMG: Is profanity losing its punch?

Kimberly Lankford: 50 Ways to Cut Your Health Care Costs

James K. Glassman: Investors, Are You Ready for the Next Global Crisis?

Marsha McCulloch, M.S., R.D.: Think twice before giving up grains

The Kosher Gourmet by Nick Malgieri: Chocolate molten delight with creme anglaise is a simple yet elegant make-ahead dessert

And another one bites the dust.

This spring New York's classic Waldorf Astoria Hotel will be shut down for three years for an extensive overhaul by its present owner, China's Anbang, who acquired the property last year. The historic hotel will be gutted, and three-quarters of it will be turned into private condos. The last of the great world-class hotels will be no more.

Anbang Insurance Group Co.'s restoration plan calls for closing down the 1,413-room property in the spring, removing as many as 1,100 hotel rooms and eliminating hundreds of hotel jobs. The place will never be the same. No matter what they say, the Waldorf as we know it will be gone. The old-world style will be changed, the elegance and sophistication will be eliminated, the ghosts will be chased out, and the place will be adapted to suit today's modern tastes.

How do I know this? Easy, just look at what happened to the Plaza Hotel. The Plaza was sold in 2004 for $675 million (equivalent of $850 million today) to Israeli-owned Manhattan-based developer, El Ad Properties. El Ad bought the hotel with plans of adding residential and commercial sections, exactly as Anbang did when they bought the Waldorf. El Ad closed the Plaza Hotel on April 30, 2005 for three years to make extensive renovations, just as Anbang plans to do.

Beginning May 2005, the Plaza Hotel's contents were available to the public through a liquidation sale. When the hotel reopened on March 1, 2008, hotel rooms were reduced to 282 and 152 private condo units were for sale. Most of the condominium units are usually empty, used as pied-à-terres by their wealthy owners.

In November 2008 the Plaza Hotel unveiled an underground shopping mall, accessible by newly installed escalators, featuring luxury retail brands and high-end designers. Then they finally added the topping to the cake in 2010, when a Plaza food court opened in the underground mall. After all, what's a hotel without a food court, right? You can bet that the Chinese company will do a similar thing with the Waldorf.

When the Waldorf reopens, the hotel will only have around 300 or so guest rooms left. The remaining units will be sold as condominiums. The vast reduction in Waldorf hotel rooms will lead to the elimination of many room service, housekeeping and other hospitality jobs. The Waldorf currently has about 1,500 hotel employees. The redevelopment costs are expected to run to more than $1 billion, said people familiar with the plan. Anbang already spent $1.95 billion to acquire the property last year, the steepest price tag ever for a U.S. hotel.

This marks a sad transformation for the 85-year-old institution that has been such a cultural and political fixture of New York and actually the whole world. So many historical events have played out within its walls that it would take volumes to write them all. For many years Guy Lombardo and his orchestra hosted New Year's Eve broadcasting from the famous "Starlight Roof." For those of us of a certain age, it wasn't a new year until Guy Lombardo played "Auld Lang Syne."

Every president since Herbert Hoover has stayed there, and it has been a New York home to celebrities such as Gen. Douglas MacArthur, Frank Sinatra, and the Duke of Windsor after he abdicated his throne to marry American socialite Wallis Simpson. Composter Cole Porter made the Waldorf Towers his home for 25 years. Conrad Hilton, who acquired control of the property in 1949, wrote on a photo of the hotel that it was "The Greatest Of Them All."

Some things you just figure will always be there, but everything in the world has a lifespan, an expiration date so to speak. Nothing lasts forever. Still it saddens me when another great institution passes away. Maybe it wouldn't bother me so much if the old charming and elegant places were being replaced by new places just as charming and elegant. But they never are, are they?

Classy department stores make room for box stores, elegant restaurants make room for themed eatery chains, and swank hotels make way for boutique hotels. So long, Waldorf Astoria. I'm glad I had the chance to know you when you were still grand.

JWR contributor Greg Crosby, former creative head for Walt Disney publications, has written thousands of comics, hundreds of children's books, dozens of essays, and a letter to his congressman. He's been a JWR contributor since 1999.


Last of the Grand Hotels to be Gutted

Kelsey Dallas: OMG: Is profanity losing its punch?

Eric Schulzke: Daydreaming may be the next childhood psychiatric target

Kathryn Moody: Investors, Are You Ready for the Next Global Crisis?

Mutual Fund Rankings, 2014

Meghan Streit: Pitching In When Caregivers Need Help

Janet Bond Brill, Ph.D., R.D.N., F.A.N.D: How to prevent a second (and first) heart attack thru diet

The Kosher Gourmet by Diane Rossen Worthington: Caprese is a light, fresh salad the perfect quick and easy accompaniment to any summer meal

Jonathan Tobin: Care about the Jewish state's future? Obama, in interview, reveals even more reasons to worry

Alan M. Dershowitz: Confirmed: Needless death and destruction in Gaza

Katie Nielsen: As a mother, I'm all I need to be

Cameron Huddleston: 18 Retailers That Offer Price Adjustments

Nellie S. Huang: The Best Health Mutual Funds to Buy Now

Brierly Wright, M.S., R.D.: Try these 'secret-weapon' foods to boost your changes of losing weight

The Kosher Gourmet by Jessica Yadegaran: Take some relish in pickled goodies (5 recipes!)

Mona Charen: The UN Prevents Peace

Mark A. Kellner: OMG: Is profanity losing its punch?

Kimberly Lankford: 50 Ways to Cut Your Health Care Costs

James K. Glassman: Investors, Are You Ready for the Next Global Crisis?

Marsha McCulloch, M.S., R.D.: Think twice before giving up grains

The Kosher Gourmet by Nick Malgieri: Chocolate molten delight with creme anglaise is a simple yet elegant make-ahead dessert

And another one bites the dust.

This spring New York's classic Waldorf Astoria Hotel will be shut down for three years for an extensive overhaul by its present owner, China's Anbang, who acquired the property last year. The historic hotel will be gutted, and three-quarters of it will be turned into private condos. The last of the great world-class hotels will be no more.

Anbang Insurance Group Co.'s restoration plan calls for closing down the 1,413-room property in the spring, removing as many as 1,100 hotel rooms and eliminating hundreds of hotel jobs. The place will never be the same. No matter what they say, the Waldorf as we know it will be gone. The old-world style will be changed, the elegance and sophistication will be eliminated, the ghosts will be chased out, and the place will be adapted to suit today's modern tastes.

How do I know this? Easy, just look at what happened to the Plaza Hotel. The Plaza was sold in 2004 for $675 million (equivalent of $850 million today) to Israeli-owned Manhattan-based developer, El Ad Properties. El Ad bought the hotel with plans of adding residential and commercial sections, exactly as Anbang did when they bought the Waldorf. El Ad closed the Plaza Hotel on April 30, 2005 for three years to make extensive renovations, just as Anbang plans to do.

Beginning May 2005, the Plaza Hotel's contents were available to the public through a liquidation sale. When the hotel reopened on March 1, 2008, hotel rooms were reduced to 282 and 152 private condo units were for sale. Most of the condominium units are usually empty, used as pied-à-terres by their wealthy owners.

In November 2008 the Plaza Hotel unveiled an underground shopping mall, accessible by newly installed escalators, featuring luxury retail brands and high-end designers. Then they finally added the topping to the cake in 2010, when a Plaza food court opened in the underground mall. After all, what's a hotel without a food court, right? You can bet that the Chinese company will do a similar thing with the Waldorf.

When the Waldorf reopens, the hotel will only have around 300 or so guest rooms left. The remaining units will be sold as condominiums. The vast reduction in Waldorf hotel rooms will lead to the elimination of many room service, housekeeping and other hospitality jobs. The Waldorf currently has about 1,500 hotel employees. The redevelopment costs are expected to run to more than $1 billion, said people familiar with the plan. Anbang already spent $1.95 billion to acquire the property last year, the steepest price tag ever for a U.S. hotel.

This marks a sad transformation for the 85-year-old institution that has been such a cultural and political fixture of New York and actually the whole world. So many historical events have played out within its walls that it would take volumes to write them all. For many years Guy Lombardo and his orchestra hosted New Year's Eve broadcasting from the famous "Starlight Roof." For those of us of a certain age, it wasn't a new year until Guy Lombardo played "Auld Lang Syne."

Every president since Herbert Hoover has stayed there, and it has been a New York home to celebrities such as Gen. Douglas MacArthur, Frank Sinatra, and the Duke of Windsor after he abdicated his throne to marry American socialite Wallis Simpson. Composter Cole Porter made the Waldorf Towers his home for 25 years. Conrad Hilton, who acquired control of the property in 1949, wrote on a photo of the hotel that it was "The Greatest Of Them All."

Some things you just figure will always be there, but everything in the world has a lifespan, an expiration date so to speak. Nothing lasts forever. Still it saddens me when another great institution passes away. Maybe it wouldn't bother me so much if the old charming and elegant places were being replaced by new places just as charming and elegant. But they never are, are they?

Classy department stores make room for box stores, elegant restaurants make room for themed eatery chains, and swank hotels make way for boutique hotels. So long, Waldorf Astoria. I'm glad I had the chance to know you when you were still grand.

JWR contributor Greg Crosby, former creative head for Walt Disney publications, has written thousands of comics, hundreds of children's books, dozens of essays, and a letter to his congressman. He's been a JWR contributor since 1999.


Last of the Grand Hotels to be Gutted

Kelsey Dallas: OMG: Is profanity losing its punch?

Eric Schulzke: Daydreaming may be the next childhood psychiatric target

Kathryn Moody: Investors, Are You Ready for the Next Global Crisis?

Mutual Fund Rankings, 2014

Meghan Streit: Pitching In When Caregivers Need Help

Janet Bond Brill, Ph.D., R.D.N., F.A.N.D: How to prevent a second (and first) heart attack thru diet

The Kosher Gourmet by Diane Rossen Worthington: Caprese is a light, fresh salad the perfect quick and easy accompaniment to any summer meal

Jonathan Tobin: Care about the Jewish state's future? Obama, in interview, reveals even more reasons to worry

Alan M. Dershowitz: Confirmed: Needless death and destruction in Gaza

Katie Nielsen: As a mother, I'm all I need to be

Cameron Huddleston: 18 Retailers That Offer Price Adjustments

Nellie S. Huang: The Best Health Mutual Funds to Buy Now

Brierly Wright, M.S., R.D.: Try these 'secret-weapon' foods to boost your changes of losing weight

The Kosher Gourmet by Jessica Yadegaran: Take some relish in pickled goodies (5 recipes!)

Mona Charen: The UN Prevents Peace

Mark A. Kellner: OMG: Is profanity losing its punch?

Kimberly Lankford: 50 Ways to Cut Your Health Care Costs

James K. Glassman: Investors, Are You Ready for the Next Global Crisis?

Marsha McCulloch, M.S., R.D.: Think twice before giving up grains

The Kosher Gourmet by Nick Malgieri: Chocolate molten delight with creme anglaise is a simple yet elegant make-ahead dessert

And another one bites the dust.

This spring New York's classic Waldorf Astoria Hotel will be shut down for three years for an extensive overhaul by its present owner, China's Anbang, who acquired the property last year. The historic hotel will be gutted, and three-quarters of it will be turned into private condos. The last of the great world-class hotels will be no more.

Anbang Insurance Group Co.'s restoration plan calls for closing down the 1,413-room property in the spring, removing as many as 1,100 hotel rooms and eliminating hundreds of hotel jobs. The place will never be the same. No matter what they say, the Waldorf as we know it will be gone. The old-world style will be changed, the elegance and sophistication will be eliminated, the ghosts will be chased out, and the place will be adapted to suit today's modern tastes.

How do I know this? Easy, just look at what happened to the Plaza Hotel. The Plaza was sold in 2004 for $675 million (equivalent of $850 million today) to Israeli-owned Manhattan-based developer, El Ad Properties. El Ad bought the hotel with plans of adding residential and commercial sections, exactly as Anbang did when they bought the Waldorf. El Ad closed the Plaza Hotel on April 30, 2005 for three years to make extensive renovations, just as Anbang plans to do.

Beginning May 2005, the Plaza Hotel's contents were available to the public through a liquidation sale. When the hotel reopened on March 1, 2008, hotel rooms were reduced to 282 and 152 private condo units were for sale. Most of the condominium units are usually empty, used as pied-à-terres by their wealthy owners.

In November 2008 the Plaza Hotel unveiled an underground shopping mall, accessible by newly installed escalators, featuring luxury retail brands and high-end designers. Then they finally added the topping to the cake in 2010, when a Plaza food court opened in the underground mall. After all, what's a hotel without a food court, right? You can bet that the Chinese company will do a similar thing with the Waldorf.

When the Waldorf reopens, the hotel will only have around 300 or so guest rooms left. The remaining units will be sold as condominiums. The vast reduction in Waldorf hotel rooms will lead to the elimination of many room service, housekeeping and other hospitality jobs. The Waldorf currently has about 1,500 hotel employees. The redevelopment costs are expected to run to more than $1 billion, said people familiar with the plan. Anbang already spent $1.95 billion to acquire the property last year, the steepest price tag ever for a U.S. hotel.

This marks a sad transformation for the 85-year-old institution that has been such a cultural and political fixture of New York and actually the whole world. So many historical events have played out within its walls that it would take volumes to write them all. For many years Guy Lombardo and his orchestra hosted New Year's Eve broadcasting from the famous "Starlight Roof." For those of us of a certain age, it wasn't a new year until Guy Lombardo played "Auld Lang Syne."

Every president since Herbert Hoover has stayed there, and it has been a New York home to celebrities such as Gen. Douglas MacArthur, Frank Sinatra, and the Duke of Windsor after he abdicated his throne to marry American socialite Wallis Simpson. Composter Cole Porter made the Waldorf Towers his home for 25 years. Conrad Hilton, who acquired control of the property in 1949, wrote on a photo of the hotel that it was "The Greatest Of Them All."

Some things you just figure will always be there, but everything in the world has a lifespan, an expiration date so to speak. Nothing lasts forever. Still it saddens me when another great institution passes away. Maybe it wouldn't bother me so much if the old charming and elegant places were being replaced by new places just as charming and elegant. But they never are, are they?

Classy department stores make room for box stores, elegant restaurants make room for themed eatery chains, and swank hotels make way for boutique hotels. So long, Waldorf Astoria. I'm glad I had the chance to know you when you were still grand.

JWR contributor Greg Crosby, former creative head for Walt Disney publications, has written thousands of comics, hundreds of children's books, dozens of essays, and a letter to his congressman. He's been a JWR contributor since 1999.


Voir la vidéo: General Motors Motorama 1954 (Juillet 2022).


Commentaires:

  1. Zushicage

    À mon avis, c'est un sujet très intéressant. J'invite tout le monde à prendre une part active à la discussion.

  2. Kovar

    Je suis sûr que vous n'avez pas raison.

  3. Kazishura

    Quelle est la bonne phrase ... super, idée brillante

  4. Ayabusa

    J'aime cette phrase :)

  5. Hline

    Quelle phrase ... super



Écrire un message