Nouvelles recettes

Nourrir les mangeurs difficiles

Nourrir les mangeurs difficiles


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

Tous les enfants développeront des habitudes alimentaires et des goûts et des aversions particuliers au fur et à mesure qu'ils grandissent, mais la plupart des parents redoutent cette étape vraiment difficile et difficile. Par temps chaud en particulier, il est difficile d'amener les enfants à manger beaucoup de quoi que ce soit, il est donc préférable de s'en tenir aux amuse-gueules, aux pique-niques et aux petites bouchées. Mais après une longue journée à jouer et à courir, même nos mangeurs difficiles ont besoin de se ressourcer avec quelque chose de nourrissant et de rassasiant. Des recettes simples qui peuvent être facilement adaptées sont la voie à suivre pour nourrir les enfants difficiles. Voici quelques-uns de mes favoris.

Il y a beaucoup de choses que vous pouvez faire avec un simple plat de pâtes - commencez simplement par une sauce basique et savoureuse comme la sauce tomate la plus rapide de Jamie, puis mettez-la en valeur. Qu'il s'agisse de bacon croustillant, de thon, de maïs doux, de pois ou de quelque chose d'excentrique, mélangez-y ce que vous savez qu'ils aiment. Sinon, encouragez-les à ajouter les extras qu'ils aiment dans la sauce. S'ils sont vraiment difficiles, les légumes peuvent être mélangés dans une sauce pour pâtes sans même qu'ils s'en rendent compte !

Mes deux enfants sont de grands fans d'œufs, en particulier brouillés sur des toasts beurrés. Si nous avons mangé des céréales ou des fruits au petit-déjeuner, nous économiserons l'œuf pour le déjeuner ou le dîner. Les omelettes et les frittatas sont vraiment faciles à personnaliser - même en différentes moitiés si vous avez plus d'une bouche difficile à nourrir. Ils sont également très polyvalents, vous pouvez donc les servir avec toutes sortes d'accompagnements différents - comme une belle salade de chou ou des crudités végétariennes fraîches s'il s'agit d'un repas difficile.

Les boulettes de viande, les hamburgers et les gâteaux de poisson faits maison sont simples à préparer et vous pouvez même en préparer un gros lot et en congeler pour une solution rapide un autre jour. Les enfants apprécieront de vous aider à fabriquer le leur Croquettes de poisson d'Amérique du Sud et il y a de belles nouvelles saveurs qui pourraient ouvrir les yeux des enfants sur quelque chose de nouveau. Les enfants me surprennent souvent par leurs goûts, en particulier lorsqu'ils demandent un peu de sauce Worcestershire pour l'assiette ou qu'ils prennent des olives dénoyautées du réfrigérateur pour les grignoter !

Faites également participer les enfants à leurs propres puddings. Ils adoreront faire ces Cupcakes au caramel collant avec garniture au chocolat – surtout lorsqu'il est servi avec une grande portion de fraises d'été en accompagnement !

Ren Behan est un écrivain culinaire et une maman de deux enfants – en savoir plus sur www.renbehan.com


Nourrir un mangeur difficile

Suite à mon fil de pique-nique pour le dîner à la plage plus tôt dans la journée, j'ai pensé que je chercherais des idées auprès des masses sur ce que ça fout pour nourrir mes 6 ans très difficiles ?!

Elle a toujours été difficile, alors que son frère de 8 ans mange n'importe quoi, donc je ne pense pas que ce soit ma parentalité. Elle va et vient aussi des choses, par ex. Les œufs sont actuellement sortis. Ainsi, elle mangera de manière fiable:
Pâtes
Du fromage. Tous les fromages (sauf les pâtes molles)
Concombre et tomates cerises
Brocoli
Carottes en conserve
Saucisses
Spaghetti bolognaise et la plupart des plats hachés
Purée de pommes de terre (mais pas de pommes de terre sous aucune autre forme)
Jambon fumé
Wraps (mais pas de pain)
jambon
Yaourt
Poires et fruits rouges
Tout ce qui est salé - donc olives, câpres, etc.
Poulet au four
Pizza
Riz à risotto (mais pas du riz normal)

Cela semble assez écrit, mais la planification des repas est le fléau de ma vie, car je suis également sans gluten ni lactose et je ne peux pas manger d'oignon ni d'ail. Aider! Toutes les idées sont les bienvenues

Tbh, je ne pense pas qu'elle soit difficile à nourrir, je pense qu'il est plus difficile d'essayer de penser à des choses qui fonctionneraient sans gluten ni lactose et qui ne contiennent ni oignons ni ail !
Vraisemblablement, si elle mange de la viande hachée, du fromage et des wraps, elle serait d'accord avec les enchiladas. Mais ils seraient votre pire cauchemar !
Ce macaroni au brocoli au fromage pourrait fonctionner (sans le chou-fleur) www.waitrose.com/home/recipes/recipe_directory/m/macaroni_cheese_with_cauliflower_and_broccoli.html
Tarte cottage poulet, bacon (utiliser du jambon) realfood.tesco.com/recipes/chicken-bacon-and-leek-cottage-pie.html
Si elle aime la pizza, essayez ces tartes feuilletées www.bbcgoodfood.com/recipes/cheese-tomato-pesto-tart

Ha! Je sais que je suis un cauchemar à nourrir ! Elle n'aime pas que les choses se mélangent ou les choses impertinentes, alors les enchiladas ne se sont pas bien passées de manière agaçante. C'est la nourrir en été avec laquelle j'ai du mal, car la plupart des repas qu'elle mangera de manière fiable sont des aliments plus chauds comme la tarte au cottage!


Sauce tomate riche avec légumes cachés

Cette sauce tomate polyvalente est si facile et les ingrédients sont faciles à emporter. Je le prépare au moins une fois par semaine, tel quel, sur des pâtes ou ajouté à de la viande hachée braisée pour un bon spaghetti bolognaise. Vous pouvez même l'utiliser comme base de sauce tomate pour le bredie de tomates (ragoût de tomates d'agneau braisé) ! Plus [&hellip]

Social

Salut, je m'appelle Olivier. Je suis une âme créative, obsédée par Daxsie, spirituelle et émotionnelle, et une maman pour ma fille la plus précieuse.

Merci d'être passé et d'avoir pris le temps de profiter d'un aperçu de ma vie parfaitement normale, visant à être parfait, heureux avec la normale.

Si c'est votre première fois ici, je vous suggère de commencer par À propos de moi pour une meilleure idée du beau gâchis que vous êtes sur le point de rencontrer :)


Faites tourner la roue pour ST Lisez et gagnez maintenant.

Faire en sorte qu'un bambin vif comme son enfant unique, Thamayanthi, reste assis pour manger est un autre défi en soi, explique M. Subramaniyan Kalyankumar, 35 ans.

"Elle prend environ 30 minutes pour manger. Elle veut jouer", explique l'architecte logiciel d'un établissement d'enseignement.

Il est également l'un des organisateurs du Festival de la langue tamoule, qui se déroule jusqu'à la fin du mois.

Lui et sa femme Muthaliyappan Sudarmozhi, 25 ans, se retrouvent souvent à garder leur fille de 21 mois occupée pendant les repas en jouant de la musique ou en la faisant sortir de leur appartement pendant un moment.

Pour s'adapter aux papilles gustatives de leur fille, Mme Sudarmozhi, femme au foyer, utilise moins de sel et moins d'épices dans son curry de poisson.

C'est un favori de Thamayanthi, qui mange des plats épicés depuis qu'elle a un peu plus d'un an.

"Pour d'autres aliments, comme le dhal et le riz, vous devez la chasser pour le manger. Vous n'êtes pas obligé de le faire pour ce plat", explique M. Kalyankumar.


Curry au poisson. ST PHOTO : LIM FÉLIN

Ingrédients Pour la pâte de masala
1 tasse de noix de coco fraîche râpée
2 cuillères à café de coriandre en poudre
1 cuillère à café de piment rouge en poudre
1/4 cc de curcuma en poudre

Pour le curry
1/4 tasse d'huile de tournesol
2 cc de graines de fenugrec
Une poignée de feuilles de curry
1 oignon, haché
1 tomate , hachée
1 tamarin de la taille d'un petit citron
Sel, au goût
500g de pomfret blanc, nettoyé et coupé en petits morceaux
1 mangue verte, coupée en 4 à 6 morceaux

Méthode
1. Préparez la pâte masala : Mélangez les ingrédients avec une petite quantité d'eau et mixez dans un mélangeur jusqu'à ce qu'elle devienne une pâte lisse.
2. Faites chauffer l'huile de tournesol dans une poêle. Ajouter les graines de fenugrec et les feuilles de curry. Frire pendant une minute.
3. Ajouter l'oignon et la tomate. Frire jusqu'à ce qu'il soit légèrement doré.
4. Bien mélanger, ajouter la pâte de masala et bien mélanger pendant une minute.
5. Ajouter le jus du tamarin, un peu d'eau pour faire un curry, puis ajouter le sel et bien mélanger pendant deux minutes.
6. Ajouter le poisson et faire bouillir pendant cinq à 10 minutes.
7. Ajouter la mangue verte et faire bouillir pendant cinq minutes.
8. Garnir de feuilles de curry et servir. Pour quatre personnes

Donner plus de points pour manger sainement


Shan Wee et sa femme Artika Sulaiman avec leurs fils Ruan (à l'extrême gauche) et Ciaran. PHOTO : AVEC L'AUTORISATION DE SHAN WEE

L'animateur radio Shan Wee, 35 ans, a dû faire preuve de créativité pour encourager son fils aîné Ciaran à manger.

Le DJ One FM 91.3 dit que l'enfant de 4 ans et demi était "un mangeur difficile", avec peu d'intérêt pour la nourriture, alors que son fils cadet Ruan, qui a 2 ans 1/2, n'est pas difficile.

Wee, qui est mariée à l'organisatrice de mariage Artika Sulaiman, 35 ans, avait essayé un "système de points" pour faire appel à l'équipe compétitive de Ciaran pour l'amener à manger sainement.

L'enfant, alors âgé de deux ans, n'obtenait qu'un point s'il mangeait des frites, 20 points pour les boulettes de viande et 50 points pour le brocoli.

La tactique a fonctionné à merveille.

Ceci et d'autres conseils parentaux peuvent être trouvés dans le premier livre de Wee, 99 Rules For New Dads.

Publié par The Straits Times Press, il devrait être lancé en librairie le mois prochain.

Ciaran est un meilleur mangeur ces jours-ci et Wee est plus détendu sur ce que mangent ses fils, par rapport aux premières années, lorsqu'il achetait plus d'aliments biologiques. Ses enfants n'ont toujours pas bu de soda, et les bonbons sont réduits au minimum.

Alors que sa femme et leur aide domestique font plus de cuisine que lui, Wee dit que l'une de leurs recettes préférées, le saumon glacé au mirin, vient de la célèbre chef Nigella Lawson.

"Les enfants sont généralement assez bons avec le riz et le poisson et cela me fait me sentir en meilleure santé. Sinon, j'adore mes frites, mes cheeseburgers et mes pizzas", dit-il.

SAUMON GLACÉ AU MIRIN (DE NIGELLA EXPRESS)


Saumon Glacé Mirin (De Nigella Express). PHOTO : AVEC L'AUTORISATION DE SHAN WEE

Ingrédients
60 ml de mirin (vin de riz sucré japonais)
50 g de sucre roux clair
60 ml de sauce soja
500g de saumon (4 x 125g, coupé dans la partie épaisse, donc étroite mais épaisse plutôt que large et plate)
2 cuillères à soupe de vinaigre de vin de riz
1 à 2 oignons nouveaux (coupés en deux et râpés en fines lamelles)
Riz ou nouilles pour servir
Gingembre à sushi (facultatif)

Méthode
1. Mélanger le mirin, la cassonade et la sauce soja dans une assiette creuse et y faire mariner les quatre morceaux de saumon pendant trois minutes d'un côté et deux minutes de l'autre. Pendant ce temps, faites chauffer une grande poêle antiadhésive sur la plaque de cuisson.
2. Faites cuire le saumon dans la poêle chaude et sèche pendant deux minutes, puis retournez-le, ajoutez la marinade et laissez cuire encore deux minutes.
3. Retirer le saumon dans une assiette, ajouter le vinaigre de vin de riz dans la poêle chaude et réchauffer.
4. Verser le glaçage sur le saumon et garnir de lanières d'oignon nouveau.
5. Servir avec du riz ou des nouilles au choix. Pensez aussi à servir du gingembre à sushi.

Écraser des légumes avec d'autres aliments


L'actrice Amy Cheng avec son mari R. Chandran et leurs fils Joshua (deuxième à gauche) et Jivan. PHOTO : AVEC L'AUTORISATION D'AMY CHENG

Mélanger des légumes avec d'autres aliments est la façon dont l'actrice Amy Cheng se bat contre la guerre de Jivan, son fils de huit ans, contre les verts.

« Après être allé à la Primaire 1, il ne voulait rien voir de vert ou d'orange dans son assiette, ou quoi que ce soit avec des fibres », dit-elle.

Elle s'est adaptée en écrasant de petites portions de carottes ou d'autres légumes - "pas assez pour le rebuter" - dans son riz.

L'artiste de Fly Entertainment, 47 ans, est le directeur créatif d'Act 3 Theatrics.

Son fondateur et directeur est son mari R. Chandran, 61 ans.

Cheng, qui a également un fils de 20 ans, Joshua, utilise la même technique dans son palak paneer pour Jivan, qui est fait avec des piments verts épépinés pour qu'il soit moins épicé.

L'élève de 3e primaire aime le plat mélangé avec du riz et du yaourt, avec du pappadum écrasé dessus.

PALAK PANEER POUR HUIT ANS


Palak Paneer. PHOTO : AVEC L'AUTORISATION D'AMY CHENG

Ingrédients
2 à 3 cuillères à soupe d'huile de coco
1 cc de graines de moutarde
1 à 2 cuillères à café de graines de cumin
2 gousses de cardamome concassées
1 cc de graines de coriandre
1 cuillère à café de piment en poudre
1/4 cc de curcuma
2 cuillères à café de gingembre émincé
1 gros oignon blanc, coupé en dés
2 gros piments verts, épépinés
2 tomates, coupées en quartiers
3 paquets d'épinards, lavés, égouttés et hachés grossièrement
2 tasses de pané
2 cuillères à café de sel et 2 cuillères à café de poivre blanc, ou au goût
yaourt grec
Riz basmati ou chapati et pappadum pour servir

Méthode
1. Faites chauffer l'huile de coco dans une poêle antiadhésive, ajoutez les graines de moutarde. Laissez-les éclater, ce qui prend environ une minute dans l'huile chaude, puis ajoutez les autres épices.
2. Faites frire jusqu'à ce que les épices soient parfumées, environ deux minutes à feu modéré.
3. Ajouter le gingembre, l'oignon et les piments verts et faire frire jusqu'à ce qu'ils soient parfumés et que les oignons deviennent translucides, pendant deux à trois minutes.
4. Ajouter les tomates et faire frire jusqu'à ce qu'elles ramollissent, encore deux à trois minutes.
5. Ajouter les épinards, remuer et couvrir. Laisser cuire huit à 10 minutes jusqu'à ce qu'il ramollisse et commence à libérer du liquide.
6. Éteignez le feu. Laissez le liquide dans la casserole et sortez la cardamome. Mélanger les légumes cuits dans un mélangeur jusqu'à ce qu'ils deviennent une pâte lisse.
7. Remettez les épinards dans la casserole, allumez le feu et remuez jusqu'à ce que le liquide se mélange à la purée.
8. Ajoutez rapidement le paneer, remuez et couvrez. Cuire 15 minutes.
9. Ajoutez du sel et du poivre au goût dans les cinq dernières minutes de cuisson et remuez. Lorsque le paneer est tendre, versez le plat dans un bol de service et recouvrez d'une cuillerée de yogourt grec. Mangez avec du riz basmati ou du chapati et beaucoup de pappadam.

Cacher les légumes dans la soupe


L'artiste Nandita Mukand et son mari Amit Jain avec leur fils Shrey et leur fille Elaine. ST PHOTO : VENESSA LEE

Elaine Jain, sept ans, déclare : « Je n'aime pas tous les légumes, sauf les pois.

Cela dit, elle admet qu'elle aime la soupe aux légumes de sa mère.

Sa mère, l'artiste multidisciplinaire Nandita Mukand, 41 ans, dit qu'Elaine n'était pas difficile à propos de manger des légumes lorsqu'elle était enfant parce qu'ils étaient réduits en purée dans sa nourriture.

"En vieillissant, quand elle pouvait voir les morceaux de légumes, elle n'en voulait pas", dit-elle.

La soupe aux légumes, une recette de la mère de Mukand, utilise deux légumes qui sont bouillis, puis mélangés, de sorte que les verts sont imperceptibles.

Mukand utilise également différentes combinaisons de légumes et de fruits - comme le poivron et la tomate, ou la citrouille et la pomme - pour faire découvrir à Elaine différentes saveurs.

Mukand exposera son travail à l'exposition annuelle d'art contemporain axée sur la famille du Singapore Art Museum, Imaginarium: To The Ends Of The Earth, qui s'ouvre le 6 mai au SAM au 8Q.

Deux de ses pièces - l'une inspirée des arbres d'East Coast Park et l'autre comprenant 25 000 graines et gousses - seront exposées. Ils examinent comment les humains, la flore et la faune s'adaptent à leurs habitats.

"La soupe aux légumes est un moyen simple de s'assurer que ma fille reçoive sa dose quotidienne de légumes. Le reste de la famille apprécie également ses tasses de soupe quotidiennes", explique Mukand, qui est mariée à M. Amit Jain, un agent des risques de 41 ans. dans le secteur financier. Ils ont aussi un fils de 10 ans, Shrey.

SOUPE AUX LÉGUMES


Soupe aux légumes. ST PHOTO : VENESSA LEE

Ingrédients
3 tasses de légumes hachés (deux types quelconques, tels que brocoli, chou, carottes, chou-fleur, épinards, pois, pommes de terre, patates douces, asperges, haricots ou oignons nouveaux)
1 ou 2 des assaisonnements suivants : ail, noix, gingembre râpé, oignon ou feuilles de coriandre
2 tasses d'eau, de bouillon de poulet ou de poisson Lait (facultatif)
Sel et poivre au goût

Méthode
1. Faites bouillir les légumes dans l'eau ou le bouillon, avec un ou deux des assaisonnements, dans une casserole couverte à feu doux jusqu'à ce qu'ils soient tendres. Si la soupe semble sèche, ajoutez plus d'eau ou de bouillon.
2. Laisser refroidir, puis passer au mixeur. Vous voudrez peut-être filtrer la soupe s'il y a des graines ou si vous préférez une soupe plus liquide. Pour une soupe plus crémeuse, ajoutez du lait.
3. Ajoutez du sel et du poivre au goût.

Donne quatre à six tasses pour une famille de quatre personnes

Commencer le repas avec des légumes verts


Mme Lin Hui-Yi et son mari Stefen Chow avec leur fille Jiahan et leur fils Jiehan. PHOTO : AVEC L'AUTORISATION DE STEFEN CHOW

Mme Lin Hui-Yi, 36 ans, s'assure que sa fille mange des légumes à feuilles simplement en plaçant un bol de légumes verts devant elle.

"C'est le manque de choix. On dit qu'elle doit en finir avant de manger le reste du repas. On essaie de faire en sorte qu'elle en mange au moins une poignée", explique le directeur singapourien d'un cabinet d'études de marché en Chine.

Elle et son mari, photographe et réalisateur de films Stefen Chow, 37 ans, résident permanent ici de Malaisie, sont basés à Pékin.

Ils y organisent une exposition, intitulée Equivalence, du mercredi au 14 mai à Objectifs. Leur installation de 1 000 photos de canettes d'aluminium recyclées met en lumière les inégalités sociales.

Leur fille Jiahan, trois ans, et leur fils Jiehan, un an, sont par ailleurs généralement conformes aux habitudes alimentaires saines des adultes.

Mais Jiehan, qui a récemment commencé à parler, demande parfois du rou (viande) lorsque leurs repas ne comprennent que des légumes, du tofu et du riz.

Les deux enfants aiment l'onctuosité de l'avocat et de l'œuf dans la recette de salade de Mme Lin, un favori de la famille.

SALADE D'AVOCAT, OEUF ET POULET


Salade d'avocat, d'oeufs et de poulet. PHOTO : AVEC L'AUTORISATION DE STEFEN CHOW

Ingrédients Pour la marinade
1 cuillère à soupe de sauce Worcestershire
½ CS de miel
1 CS de sauce soja
1 gousse d'ail, hachée
1 cm de gingembre, tranché
1 cuillère à café d'huile de sésame Poivre blanc (un trait)

Pour la salade
3 demi-poitrines de poulet
Graines de tournesol (une poignée)
Pignons de pin (une poignée)
500g de tomates cerises
3 concombres japonais
3 avocats
4 œufs durs
cc de sel
Flocons de piment thaï (facultatif)

Méthode
1. Mélanger les ingrédients de la marinade et faire mariner le poulet pendant au moins 30 minutes.
2. Préchauffer le gril à 180 °C. Faire griller légèrement les graines de tournesol et les pignons de pin sur le gril.
3. Déposer du papier d'aluminium sur une plaque de four et badigeonner d'huile. Placer le poulet sur le plateau et griller pendant 10 minutes de chaque côté ou jusqu'à ce qu'il soit cuit. Laisser reposer cinq minutes, puis hacher.
4. Coupez les tomates cerises, les concombres, les avocats et les œufs durs en morceaux de la taille d'une bouchée. Mélanger avec du poulet grillé dans un bol à mélanger. Ajouter les graines de tournesol et les pignons de pin, saler au goût et mélanger. Ajouter des flocons de piment thaï sur le dessus si désiré.

Recevez la newsletter ST Smart Parenting pour des conseils d'experts. Visitez le microsite pour en savoir plus.


Nourrir les mangeurs difficiles - des repas que tout le monde appréciera

Si vous avez des mangeurs difficiles, qu'ils soient deux ou 82, vous ressentirez la douleur. Pour les gourmands, les recettes devront être sélectionnées avec soin – oh, je pense qu'elles aimeront celle-ci – puis le nez se plisse, la bouche se baisse et la réponse est non. Soit ça, soit vous servez quelque chose comme des bâtonnets de poisson et des frites, vous préférez avoir quelque chose de plus excitant, et ils sont ravis et se bourrent le visage. Cela semble sans issue.

Il y a des arguments, la corruption est utilisée, car vous devez parfois manger du brocoli et vous ne voulez pas qu'ils aient faim. Vous menacez de retirer le pudding, car comment un enfant peut-il n'avoir que du pudding ? Mais il y a un autre chemin.

C'était vraiment difficile d'apprendre comment, mais nous avons lâché la pression. Nous avons ‘le choix de vos repas de thé’ qui sont souvent sous forme de buffet. À tout le moins, nous essayons de garder les parties séparées - en servant des pâtes, du poulet et de la sauce séparés, avec du fromage à râper par exemple. Mon fils choisit ce qu'il veut et se sert souvent avec de l'aide, et nous ne jugeons pas ce qu'il met dans son assiette. Nous avons appris à lui faire confiance, et maintenant il commence à réaliser que la pression est relâchée, il commence à nous faire confiance et à essayer de nouvelles choses.

J'ai rassemblé ici certaines de mes idées préférées pour les mangeurs difficiles, des recettes et des inspirations pour les repas. Cependant, quand je dis recettes, celles-ci sont principalement conçues pour que vos aliments sûrs pour les gourmands puissent être incorporés. Ce ne sont que des idées ou des lignes directrices, vous pouvez donc les adapter aux besoins et aux préférences de votre famille.

Tacos

Je ne parle pas de ces coquilles de tacos croustillantes que vous pouvez acheter, mais plutôt d'un repas avec un certain nombre de plats mexicains différents, où chacun empile ce qu'il veut dans une tortilla. La préférée de mon fils est une tortilla à tartiner avec de la crème sure, et rien d'autre.

Certains de nos favoris incluent:

    . Vous pouvez essayer une version déconstruite si tout le monde n'aime pas tous les ingrédients, comme dans l'image ci-dessous.
  • Du fromage. Fournissez une râpe et un couteau pour que les convives puissent choisir comment le servir.
  • Crème fraîche. Miam!
  • Haricots frits. Je fais généralement les miens mais vous pouvez les acheter en boîte si vous préférez. . Cliquez pour ma recette - vous pouvez le préparer au citron vert et au paprika ou nature – ou moitié-moitié
  • Purée de patate douce. Faites-les simplement cuire au micro-ondes, puis retirez-les et écrasez-les
  • Le maïs sucré. Tout droit sorti de la boîte, si vous ne voulez pas essayer le maïs de rue mexicain chic ! – l'un de mes piments végétariens à la mijoteuse préférés. Nous n'en faisons pas beaucoup pour le moment, mais c'est populaire
  • Bâtonnets de poisson. Oui, les tacos aux doigts de poisson sont vraiment très savoureux !
  • Riz – Le riz au micro-ondes est bon si vous n'avez besoin que d'une petite quantité.

Vous pouvez bien sûr inclure d'autres aliments que vos gourmands adorent, qu'ils soient naturellement mexicains ou non.

Mezze

Le mezze n'est pas réservé qu'aux vacances grecques au soleil ! Si vous n'êtes pas familier avec le terme, il s'agit d'un repas méditerranéen oriental composé de nombreux plats plus petits, y compris les favoris houmous, pain pitta et tzatziki. Il s'agit naturellement d'un repas sous forme de buffet, il est donc facile de faire une sélection de plats parmi lesquels tout le monde peut choisir. Encore une fois, avec des friandises savoureuses comme le houmous et le falafel que l'on trouve dans la Méditerranée orientale, c'est un repas facile à faire si vous cuisinez pour les mangeurs de viande et les végétariens.

J'ai de bons souvenirs d'avoir essayé de nouveaux aliments en vacances à Chypre quand j'avais six ou sept ans. Maintenant, cependant, Mezze signifie regarder mon mangeur difficile arroser joyeusement de jus de citron sur son houmous et sa feta. Je viens de lire sur le repas ici sur Wikipedia, et il existe une grande variété de pratiques et de plats préférés. Dans notre maison, nous préparons un repas que nous décrivons sous le nom de mezze, qui est simplement une sélection de plats d'inspiration méditerranéenne orientale mis en place pour préparer un repas. Pitta et/ou couscous forment l'épine dorsale, mais si vous vouliez utiliser du blé boulgour, une autre sorte de pain ou de riz, ça va. Notre objectif ici n'est pas l'authenticité, mais un savoureux repas inspiré du mezze que tout le monde peut apprécier.

Si vous avez un de ces enfants (ou adultes, d'ailleurs) qui mangera avec plaisir des tas de bâtonnets de légumes ou de raisins et de houmous mais aura du mal avec un bon repas, alors cette idée est un régal, vous êtes faire du houmous la vedette du spectacle. C'est vraiment flexible, vous pouvez donc ajouter tous les aliments sûrs de vos mangeurs difficiles, ceux qu'ils mangent de manière fiable. C'est aussi un autre bon repas à servir lorsque les mangeurs de viande et les végétariens sont présents. Nous le servons souvent avec des falafels, mais à l'occasion sur la photo, c'était de l'agneau, mariné et cuit au four (le kebab de maman harcelée). Si vous avez de la compagnie, pourquoi ne pas faire les deux ?

Ce repas peut se préparer très rapidement et être préparé à l'avance. Le houmous et le falafel achetés en magasin sont parfaitement savoureux, mais si vous aimez faire le vôtre, allez-y. J'ai même écrit un tutoriel sur le houmous une fois. Voici quelques idées d'ingrédients pour un repas mezzé :

  • Falafel
  • Houmous (fait maison ou acheté en magasin)
  • Pain plat ou pain pita
  • La salade de concombre et de tomates est très présente dans les salades de la Méditerranée orientale, mais utilisez ce que votre famille mangera
  • Couscous
  • Boulgour
  • Tzatziki – ou si votre mangeur difficile préfère, ou si le temps est court, juste du yogourt nature ou grec nature
  • Feta
  • Fromage Halloumi grillé ou frit
  • Compotée d'aubergines/aubergines et tomates. Pas traditionnel, mais l'aubergine est un favori dans cette région, et je trouve que le ragoût est le moyen le plus simple de gérer l'amertume
  • quartiers de citron
  • Agneau grillé et/ou mariné ou votre viande préférée
  • Olives
  • Bâtonnets de pain
  • Légumes méditerranéens grillés ou rôtis

L'article Wikipedia ci-dessus contient plus d'idées et le blog Mediterranean Dish propose d'excellents conseils créatifs dans cet article. Ainsi, vous pourrez déguster une gourmandise méditerranéenne, et votre (vos) petit(s) fera le plein de houmous et de yaourt.

Salade Déconstruite

Cela ressemble à quelque chose d'un restaurant chic, n'est-ce pas ? Tout ce que je veux dire ici, c'est une salade où toutes les différentes choses sont servies dans des bols séparés plutôt que mélangées ensemble. Un peu comme la salsa illustrée ci-dessus, avec le poivre, la coriandre/coriandre et l'oignon tous séparés, sauf que vous pouvez en faire un repas. Et le ciel est la limite avec celui-ci - tout ingrédient cuit ou cru qu'un membre de votre famille apprécie. Je n'ai jamais mangé de salade de pépites de poulet, mais si c'est ce que recherchent vos gourmands, pourquoi pas ? Je l'associe à des pommes de terre nouvelles, des tomates cerises et des tranches de pomme croustillantes. le tableau aussi. Offrez à chacun tous les aliments et détendez-vous.

C'est l'un de mes favoris personnels, et quelque chose que nous mangeons souvent à Noël - maquereau fumé. Nous l'avons servi avec de la crème sure et de la ciboulette pour un dîner très sophistiqué, mais bien sûr, mon fils ne mangera pas de maquereau fumé ou de ciboulette, alors voici la tartinade complète :

Nous combinons des ingrédients que nous avions envie de manger avec ceux que mon fils apprécie vraiment, comme le fromage, les olives et les tomates. Vous pouvez servir les glucides, comme les pommes de terre, chauds avec du beurre ou froids si vous devez préparer le repas à l'avance. En général, je ne fais qu'un seul aliment protéiné principal : haricots, poisson, jambon cuit, etc. plus un fromage, mais selon les préférences de votre famille, vous pouvez le faire à votre façon. Le fromage que j'ai utilisé ici est le Caerphilly . J'ai fait un plat de crème sure nature et un avec de la ciboulette hachée.

J'aime beaucoup les légumes rôtis avec des salades, ils sont très faciles à préparer à l'avance et peuvent être utilisés dans toutes sortes de recettes, comme je l'ai décrit ici. Cependant, vous pouvez utiliser ce qui convient à votre famille : du maïs doux en conserve, des légumes cuits surgelés, des bâtonnets de carottes et tout ce que vous aimerez manger. C'est un repas très facile à préparer à l'avance, et vous pouvez le préparer pour pas cher ou ajouter des extras achetés en magasin pour un festin paresseux. Voici quelques idées supplémentaires :

  • Pommes de terre nouvelles cuites
  • Pates préparées
  • Couscous préparé
  • Votre fromage préféré
  • Olives ou autres antipasti italiens en pot comme les artichauts
  • Poisson en conserve comme le thon ou le saumon
  • Haricots en conserve tels que les pois chiches ou les haricots rouges
  • Charcuterie ou poulet cuit ou jambon – peut-être mon poulet râpé facile
  • Feuilles de salade – roquette, cresson, laitue ou votre sorte préférée
  • Bâtonnets de céleri, carotte ou concombre – frais ou froid
  • Autre salade ou légumes cuits
  • Craquelins ou gressins
  • Trempettes telles que yogourt, crème sure, houmous, ketchup

Vous pouvez vraiment faire du freestyle et ajouter ce que vous ou vos gourmands aimez. Cela aide s'il y a un glucide, un légume ou un fruit et quelque chose avec des protéines qu'ils vont manger. Cependant, n'échangez pas les pommes de terre au beurre que vous voulez contre des frites. Faites des frites demain, mettez leurs craquelins préférés sur la table et offrez les pommes de terre.

Buffet indien pour les mangeurs difficiles - Oui vraiment !

La nourriture indienne n'est vraiment pas le choix évident pour les mangeurs difficiles, mais vous pouvez la faire fonctionner. Nous l'avons beaucoup, en préparant un buffet autour d'un plat de style indien ou d'un curry particulier. Nous avons emmené mon fils dans des restaurants indiens quand il était bébé et tout-petit et il a adoré, mais maintenant il se méfie de tout ce qui est épicé ou en sauce . Nous contournons cela avec des plats d'accompagnement - le travail supplémentaire impliqué est minime. Je fais le plat principal assez épicé pour pouvoir mélanger les autres plats au mien et il n'a pas un goût fade.

Vos enfants aiment le curry ? Peut-être que vous aimez tous la cuisine indienne, mais que vous l'aimez à différents niveaux d'épices ? Vous pouvez utiliser une technique similaire. Servez de la sauce chili ou des piments broyés à côté, ou du yogourt à mélanger pour le rendre plus doux. Servez une fois la préférence d'une personne avec des éléments à modifier et échangez-les la prochaine fois. La vie est trop courte pour faire à chacun un repas séparé.

Mais comment créer un accompagnement indien pour les gourmands ?? J'ajoute simplement à la table des ingrédients que l'on trouve souvent dans les plats indiens et qui figurent dans la liste des aliments « sûrs » de mon fils. Récemment, j'ai souvent fait cuire des pois et du paneer ensemble dans une poêle à frire - dans l'exemple ci-dessus, j'ai également ajouté du chou-fleur. Mon fils n'aime pas que le paneer dore alors je les ai fait mijoter dans un peu d'eau. Si vous ajoutez des épices, cela pourrait être un plat d'un livre de cuisine indien. J'ai aussi mis du yaourt sur la table cette fois, et un choix de pain naan ou de riz. Mon fils s'essayera à presque tous les types de pain, donc il est assez content du pain naan, mais ne soyez pas trop préoccupé par l'authenticité. Le vieux pain de mie nature ira tout aussi bien, et les tortillas peuvent remplacer les chapattis si elles sont ce que votre famille aime.

Si votre mangeur difficile aime sa viande ou ses haricots, faites-le cuire nature, peut-être en utilisant ma recette de poulet râpé facile, ou ajoutez juste un peu d'épice selon sa préférence. Vous pouvez ensuite faire cuire la sauce au curry avec des légumes et mélanger votre propre viande ou vos haricots dans la sauce. En bref, cuisinez un peu de ce que votre mangeur difficile aime séparément dans une version nature, et si vous voulez le mélanger ou l'empiler sur une sauce indienne épicée, vous le pouvez. Encore une fois, ne vous sentez pas obligé de vous en tenir au livre de règles - si le seul glucide que votre enfant mangera est des chips, ayez un bol de chips et un peu de riz ou de naan pour ceux qui les préfèrent. Je trouve les sachets de riz pour micro-ondes utiles pour ce genre d'occasion, vous n'avez donc pas besoin de faire cuire une casserole entière. Et ne jugez pas ce qu'il y a dans leur assiette, l'idée est que tout le monde ait de la nourriture qu'il apprécie, pas que tout le monde ait un repas parfaitement équilibré ou mange du curry.

Cette tartinade particulière comprenait un simple curry de lentilles vertes cuit sous pression, le plat de paneer et de légumes décrit ci-dessus, du yogourt naturel (faites une raita appropriée si vous le souhaitez), du riz et du pain naan. Le petit a insisté sur le sirop doré avec son yaourt comme s'il s'agissait d'un pudding plutôt que d'une trempette, mais il a bien mangé, et nous avons pris un curry.

Garnissez votre propre pizza

Mon idée finale est vraiment simple. Que vous utilisiez votre propre pâte (nous utilisons notre fidèle machine à pain), que vous achetiez des bases de pizza ou que vous prépariez une pizza au pain pitta, préparez une sélection de garnitures et laissez chacun garnir la sienne. Ne soyez pas limité par ce qui se passe traditionnellement sur une pizza - quand j'étais étudiant, nous mettions du pop-corn et des raisins secs sur une pizza et c'était plutôt agréable. Si c'est hygiénique, par exemple, faites cuire la viande avant de la mettre sur la pizza, ça vaut le coup d'y aller ! Même la tomate et le fromage sont à gagner - sautez-les ou échangez-les contre votre sauce ou votre fromage préféré. La pizza de mon fils sur la photo est garnie de fromage Wensleydale, sa préférence. Si vos gourmands préfèrent la sauce barbecue, la mayonnaise ou le fromage à la crème, essayez-le !

Plus d'idées pour les mangeurs difficiles

Si vous avez trouvé mes idées inspirantes et que vous souhaitez essayer des repas comme celui-ci avec votre propre famille, consultez la méthode de répartition des responsabilités d'Ellyn Satter et lisez certaines des recherches qui l'ont inspirée. Le livre sur l'alimentation douce de Sarah Ockwell Smith m'a aidé à comprendre mes habitudes alimentaires ainsi que celles de mes enfants !

Et enfin, je tiens à remercier les membres du groupe facebook Mealtime Hostages pour toutes leurs idées qui ont contribué à cet article.

Si vous avez apprécié cela et que vous souhaitez suivre mes repas rapides d'inspiration mondiale que tout le monde peut apprécier, vous pouvez me suivre par e-mail ici ou me suivre sur facebook ici. S'il y a des recettes que vous aimeriez voir ou tout ce que vous avez du mal à manger avec votre petit mangeur, envoyez-moi une ligne dans le formulaire de contact ou dans les commentaires ci-dessous !


10 idées délicieuses et nutritives pour votre bambin difficile à manger

Et si vous les aimez, rejoignez notre Défi de perte de poids de 28 jours pour Family & Fussy Eater qui vous aidera à rester en bonne santé et à garder votre famille heureuse avec des repas sains

1. Crêpes salées à la bolognaise végé

Tout le monde aime les crêpes ! La crêpe en elle-même n'est pas mauvaise pour vous, ce sont les fouets de confiture, de sucre, de glace ou de sauce au chocolat qui y sont ajoutés qui le sont. Alors vraiment, les crêpes peuvent être une excellente option pour un repas avec des tout-petits difficiles.

Enroulez les crêpes autour de délicieuses bolognaises faites maison avec beaucoup de légumes râpés à l'intérieur et vous obtenez un repas facile à l'épreuve des gourmands que tout le monde adorera. Attention au désordre quand même !

2. Nuggets de poulet maison

Encore une fois, les pépites de poulet ne sont une situation délicate que lorsque vous a) ne savez pas ce qu'elles contiennent b) elles ont une liste d'ingrédients interminable et c) elles sont frites d) ne sont servies avec rien d'autre.

Make your own with some chunks of chicken breast, egg, flour and breadcrumbs and either shallow pan fry or bake them off with a light coat of oil spray to make them golden.

Serve them with other kid friendly sized morsels like peas and mini carrots and even a couple of lovely colourful dips and you have a winner winner chicken dinner!

3. Green eggs and ham

Read the book and serve the meal! You can make the eggs green with beautiful nourishing vegetables such as spinach finely chopped or pureed or even a delicious basil pesto. Herbs such as basil and parsley are jam packed full of nutrition. Squashed peas are another vegetable to include in the eggs, whether scrabbled or made into a frittata-esque meal.

4. Porcupine meatballs

Many kids find meat difficult to eat, especially chew. Meatballs are a perfect and budget friendly way to get your kids to eat meal and get their intake of iron. Bite sized pieces are best. Just let them get messy.

5. Hot potatoes topped with a delicious assortment of veggies, homemade dips or sauces.

Potatoes are often seen as being an unhealthy food because of the way we cook it or where we buy it from. Deep fried from a fast food store. But made lovingly at home, potatoes are packed full of nutrition, especially vitamin C!

Get the kids to wrap them up in foil, pop them in the oven, BBQ or even open fire and then get around to setting up an assortment of healthy toppings. Homemade dips, beans, cheese and veggies. Allowing kids to help themselves is an easier way to get acceptance.

6. Chicken noodles soup

This dish is such a healing dish. If you use wholesome a good quality ingredient which are a little fun, any kid will love to eat this soup. The trick is also in the way they eat it. Don’t be fixated on manners. Let them slurp and play with giant spoons. Laugh and have a good time.

7. Nachos and burritos, healthy style

Again, nachos and Mexican food are often seen as being fattening. But again, you can make it healthy. Choose low fat sour creams or use natural yoghurt, enjoy fresh avocado and beautiful iron filled protein packed kidney beans. Add a little cheese, tomatoes and even some good quality mince and you have a nachos burrito.

Like always, it is the setting in which you eat the meal that it also part of the fussy eating experience. Let the kids and toddlers be involved in the preparation and also let them pick the ingredients they put onto their wrap. Ensure there are healthy options available and there shouldn’t be a problem in what they choose.

8. Risotto balls, packed full of veggies

Make risotto as normal and pack it full of veggies and lovely wholesome ingredients. When the risotto is cooked it should be gooey and sticky. Let it settle for a while and cool down. Then scoop out golf sized little balls and shallow pan fry them. Kids love to eat anything bite sized.

9. Warm tasting plates of bits and bobs around the house

Tasting plates or a kid version of tapas (fancy I know) with just bits and bobs of heated up leftovers is not only a terrific way to be able to clean out the fridge, but give the little ones options to try. Keeping the bits and bobs healthy means you as a parent don’t need to worry or fuss over what they eat. Let them experience the ride. Better yet, eat it under the table.

10. Fish and Chips

Similarly to chicken nuggets, fish and chips get a bad rap because of where we buy it from and how they are cooked. Make it at home with some lightly coated fish bites and bake it in the oven. It will only take a few minutes.

For the chips, try different colours of vegetables that bake well. Think potato, sweet potato, parsnip, and beetroot even! Roast away (it will take around an hour all up to be yummy and crispy) but the colours are a rainbow of exploration and also a wealth of nutrition.


Feeding Fussy Eaters

This blog post goes out to all of the parents or caregivers of picky eaters, and ones who are raising children in a processed fast food nation. I think that covers just about every parent.

If your child is stuck in a pasta, nugget, boiled rice or potato mash commercial time warp, here are three no-nag ways to ward off an oncoming meal-time battle and have them eating out of your hands.

There’ll be no more shaking of heads and sealing of lips, look forward to saucer eyes and open mouths as kids hoover up these healthy meals like there’s no tomorrow. You can find more recipes in my Supercharged Food for Kids recipe book here.

But first, five tips to help you to encourage your children to eat well.

  1. Don’t be afraid to say no and express your love with healthy foods. A way of nurturing kids is not to give them nuked processed foods full of sugar and bad fats. Show them you care by feeding them foods that will help them grow and develop. They’ll also be able to understand and experience the taste of real food and set up their taste buds for life.
  2. Follow the 80/20 rule. Don’t feed them squeaky clean food all of the time and let them indulge in treats in moderation. They will develop a healthy relationship with food that way and not be the playground health nerd.
  3. Keep a healthy pantry, if you don’t have Tim Tams in the house it’s easier to offer an alternative and say try this ‘zoo poo” rather than yes we have a packet of Tim Tams but we’re not letting you anywhere near it. Pester power will be in full swing if they can see it’s in the pantry and know it’s only a pincer grip away.
  4. Don’t force the issue. If kids don’t want to eat something then let it go and have a healthy backup plan that you know they'll enjoy and can fall back on. Explain how certain foods will make them have strong bones and healthy bodies and why it will benefit them.
  5. Create kid friendly versions of your meals for example if you’re making a delicious pumpkin soup, use the base mash for your little one and then turn it into a soup for you by adding herbs, coconut milk or stock. Talk to your child about the flavours and textures of the food you’re eating and if you can, sit down and eat meals together.

I'd love you to introduce these recipes into your child’s life and let me know what you think in the comments section below.

Supercharged Breakfast Bar

My breakfast bar is packed with good fats, zinc, dietary fibre and B vitamins and these bars make a quick brekkie, lunch box favourite or after school snack.

  • 1 1/4 cup almond flour or (flax seed meal for nut free)
  • 1/4 teaspoon Celtic Sea Salt
  • 1/4 cuillère à café de bicarbonate de soude
  • 1/2 cup coconut flakes (unsweetened)
  • 1 1/4 cup mixed nuts or (seeds such as pumpkin and sunflower for nut free)
  • 2 TBS dried blueberries
  • 1/4 tasse de beurre fondu
  • 1/4 cup rice malt syrup
  • 1 cc d'extrait de vanille
  • Set oven temperature to 175 degrees Celsius
  • Line a baking dish with baking paper
  • Combine all dry ingredients, almond flour, salt, bicarb soda, coconut flakes, nuts/seeds and blueberries
  • In a large bowl, place melted butter, rice malt syrup and vanilla extract
  • Mix the dry ingredients into wet
  • Press the mixture firmly into the baking dish to prevent crumbling
  • Bake for 15 to 20 minutes
  • Chill to harden up before serving
  • 1 oeuf
  • 1/4 tasse d'eau
  • 1 TBS almond or rice milk
  • 1 TBS olive oil
  • 1 TBS coconut flour
  • 1 TBS flaxseed meal
  • 1/4 cup blanched almond meal
  • 1/8 teaspoon baking soda
  • Pinch Celtic Sea Salt
  • 1 TBS mixed herbs chopped fine (optional)
  • Preheat oven to 180 degrees Celsius
  • Place baking paper on a baking tray
  • In a bowl whisk egg and add water, milk and olive oil
  • Add dry ingredients and stir well
  • Pour mixture onto baking paper in 2 medium sized circles about 12 cms across and spread
  • evenly with a palette knife
  • Bake for 20 minutes until golden and crispy around the edge
  • Let cool and with a sharp knife slice along the centre so that a pocket is created
  • Stuff with favourite fillings

Cacao powder is loaded with antioxidants and although sometimes bitter in taste, it can be made sweeter with the addition of a natural sweetener.

  • 4 TBS coconut butter
  • 1/8 tsp. stevia powder
  • 1 TBS cacao powder
  • 4 TBS almond or rice milk
  • 1/2 cup coconut flakes, unsweetened
  • Melt the coconut butter in a bowl over boiling water
  • Add stevia and cacao and stir until combined
  • Add milk and stir until thickened
  • Place mixture in the fridge for half an hour to harden
  • Remove from fridge and take one TBS at a time and roll into ball
  • Roll in coconut flakes and place on a tray
  • Refrigerate until ready to eat

You can bu my Supercharged Food for Kids Recipe Book here.

2 Responses to “Feeding Fussy Eaters”

Missing Something? I tried the Zoo Poo recipe with powdered xylitol instead of stevia but followed it carefully aside from that. I don’t understand how this set of liquid ingredients thickens to the extent where it can be rolled in the coconut, You can thicken milk-type ingredients over 2-3 hours to make condensed milk but has anyone successfully ever rolled this sort of consistency? I saved my expensive organic ingredients with the addition of crushed, sugar-free Marie biscuits/cookies and almond meal.


8 Tips for Parents of Picky Eaters

1. FOLLOW A CONSISTENT EATING SCHEDULE
It’s no secret that children thrive on consistency and routine, and if you have a picky eater in your household, creating and maintaining a regular eating schedule can be very helpful. A good rule of thumb is to offer 3 meals with snacks in between, ensuring your child is eating every 2-3 hours. If your child refuses the food you are serving, he or she will have to wait until the next snack or meal, but you can rest easy knowing the time between meals and snacks isn’t very long. Enforcing a regular eating pattern will help keep your little one’s blood sugar stable, and will ensure he or she doesn’t feel too full or too hungry at meals, which will [hopefully] make him or her more willing to try new foods.

2. GIVE YOUR CHILD CONTROL
Another great tip for parents of picky eaters is to offer more control. Search for recipes together, create a meal plan, take your child grocery shopping with you, and get him or her involved in the kitchen. By providing your child more control over the foods he or she eats, you will avoid power struggles and have an opportunity to teach him or her healthy eating habits along the way.

3. OFFER CHOICES
By giving your kids a choice over the foods they eat, and refusing to engage and get emotional about it, they will not only feel more in control of their eating, but they may feel more inclined to try new things. The trick is to find a good balance. You want your child to feel as though they have a choice in what they eat, but you still want to ensure they’re eating a healthy and nutritious diet. Instead of giving the option between vegetables and cookies, offer 3 choices within the same food group: carrots, peas, or green beans?

4. APPEAL TO YOUR CHILD’S SENSES
If your child is a picky eater due to sensory issues, use that to your advantage. If he or she prefers crunchy foods over soft textures, focus on finding healthy options that appeal to him or her, like celery, carrot sticks, crisp apples, and granola bars. Still struggling? Get creative! Pop some blueberries, strawberries, and banana slices in the freezer overnight, add Grape-Nuts Cereal to Greek yogurt, try Martha Stewart’s Cornflake-Crusted Baked Chicken recipe…you get the idea.

5. ALWAYS SERVE SOMETHING THEY LIKE
I’ve read a ton of articles and books on picky eating over the years, and one strategy that has been recommended to me countless times is to offer new things at meals, but to always include 1-2 foods you know your little one likes. I have been using this technique for years, and while my daughter doesn’t always agree to try everything on her plate, I often catch her sampling new foods when she doesn’t think I’m looking.

6. DON’T OFFER BRIBES
Many parents use dessert to bribe their children to eat their veggies, but few people realize that this approach can actually backfire. By offering a treat in exchange for 2 bites of broccoli (for example), you’re teaching your child that broccoli is something undesirable, making them less likely to try it again unless a reward is offered to compensate. Bribing kids with dessert also sets the stage for emotional eating down the road, and since a child will almost always eat dessert regardless of how full they are, it also encourages them to overeat.

7. ‘YOU DON’T HAVE TO EAT IT’
Another one of my favorite tips for parents of picky eaters comes from an article I read a few years ago. I don’t know who wrote it or what website or magazine I found it in, but the premise of the article was to reinforce the fact that our job as parents is to provide our kids with 3 healthy meals and 2 healthy snacks each day, and that our child’s job is to eat it. That’s it. So rather than accommodating different requests and getting angry when your child refuses to eat whatever you’ve put on his or her plate, the author of the article suggested avoiding any conversation about the meal completely. Simply place it in front of your child, and if he or she complains about one or more of the food items on his or her plate, say ‘you don’t have to eat it’ and change the subject. This avoids big emotions and power struggles, and ensures mealtimes aren’t stressful.

8. MAKE MEALS ENJOYABLE
The last of my tips for parents of picky eaters is to ensure meals are a positive and enjoyable experience. This is a time when families are meant to come together and enjoy each other’s company, which is really hard to do when you’re yelling over how many spoonfuls of peas your little one has eaten. Once again, your job as a parent/caregiver is to make 3 meals and 2 snacks, and it’s up to your child to decide whether or not to eat it. Yelling and screaming does nothing but create unnecessary stress and anxiety around food, which can can be especially damaging during the tween and teen years when disordered eating habits tend to surface.


20 Recipes for Picky Eaters (plus tips to make mealtimes easier)

Picky eating is 100% normal. Normal and insanely frustrating, that is! I understand this frustration first-hand, as my youngest is refusing most nutritious foods right now, at least it seems that way some days.

When you go through the effort of making a nutritious, balanced meal, only to have your picky eaters turn up their noses, is defeating to say the least. See–even the pediatric dietitian’s kid can be picky! My professional self knows that he’s still likely getting what he needs nutritionally (and that this too shall pass), and I’m making sure to practice the Division of Responsibility in Feeding and stay the course, but my mom self is like… “f*$% this is hard”! So, I get you.

And I’m not alone–more than half of parents would classify their kids as being picky eaters. As a fellow picky-eating parent and a pediatric registered dietitian, I can say feeding kids is freaking tough. But if you handle typical picky eating in a positive way, it Est-ce que pass (I’ve seen this time and time again in my own family as well as with clients in the nutrition counselling practice). Especially when you have a few delicious recipes, and a picky eating strategy to help your child become more courageous at the dinner table.

Are there magical picky eater recipes that my child will actually eat??

If you’re looking for magical unicorn recipes that your picky eater will happily accept 100% of the time, stop. Because you won’t find them. I hate to be the bearer of bad news, but picky eating is normal, random, confusing, and non-sensical sometimes! There’s no silver bullet recipes out there that can be guaranteed to be gobbled up. There are so many reasons why a child may not eat well (or at all)–check out this blog post for the top 10 reasons kid’s won’t eat (and what to do).

Ok. So, what’s a parent to do? Keep reminding yourself that it’s NOT your job to get your kids’ to eat. And repeat. Over and over again. It IS your job to provide a variety of nutritious foods, at times and in places that you choose (the WHAT’s, WHEN’s and WHERE’s of feeding). It’s your child’s job to decide si they eat (at all) and how much they eat (when they decide to start eating).

Now, on the other (more realistic) hand, if you’re looking for a few recipes that often appeal to kids (even if they’re going through a picky eating phase), and will help your child become a little bit more confident at the table, you’re absolutely in the right spot. Below I’ve included 20 dietitian-approved recipes perfect for little ones who are learning to love a variety of foods, plus tips to help these recipes seem less scary to cautious eaters. Because mealtime should be more fun than frustrating.

A few general tips when serving meals to picky eaters:

When dealing with picky eaters it’s important as parents to remember to focus on the long-term feeding relationship versus the short-term. Often we stress about a particular meal, forcing or bribing (sometimes threatening) them to eat some of their dinner, because seriously – they need to eat or they’ll wake up in the middle of the night hungry, right?! Or offering a bedtime snack that is routinely their favourite because they ate rien and going to bed with rien in their tummy would mean a 2:00am knock on your bedroom door. Although this is quite possible, and that pressuring your kids to eat their meal NOW will probably result in them eating something, it will not help their long-term feeding relationship or make mealtimes enjoyable. Instead, try a few of these tips to help make mealtime a little less scary:

  • Keep foods separate. Kids can sometimes feel like their favourite food is being contaminated by a new and unfamiliar food.
  • Serve small portions. Too much food can simply be overwhelming… ie. “Mom expects me to eat tous this!? No way!” Offering less means less pressure and less food wastage.
  • Include a favourite food. All kids have a favourite, whether it’s apple slices at snack time or bread with supper. Having a familiar food available makes the other foods less scary.
  • Keep a meal and snack schedule. Kids generally need about 2-3 hours in-between meals and snacks. Giving your child a snack every time they ask for one is not setting them up to be hungry for their meal. And grazing typically means less overall calories and nutrition! So set a schedule and stick to it!

Breakfast recipes for picky eaters

When picky eating happens, it’s important to maximize nutrition when possible. Kid’s have little tummies and big growth needs. Breakfast tends to be a great nutritional opportunity because chances are they didn’t eat much at supper and are hungry (am I right?), and breakfast foods tend to be less daunting for kids (more neutral-tasting, and less “scary”). So, for picky eaters try these recipes:

    by Sarah Remmer, RD by Sarah Remmer, RD… served with favourite fruit
  • Whole-grain toast with natural peanut butter, favouritefruit, full-fat plain Greek yogurt with a drizzle of honey
  • Oatmeal with toppings of choice. Let your child decide which toppings they want ie. peanut butter, coconut, maple syrup, raisins, etc. and let them do the mixing! by Bucket List Tummy

Top picky eating tips for breakfast success:

  • Make sure there’s enough time in the morning for breakfast: plan ahead as much as possible by making a big batch of oatmeal to reheat, chopping fruit, or setting the table the night before.
  • Serve your child’s favourite fruit alongside something new
  • Let your child top their oatmeal or yogurt with their favourite toppings (set out 3-4 that they can choose from)
  • Give them a structured choice – “would you like peanut butter or jam on your toast”… or “would you like toast or cereal”

Lunch recipes for picky eaters

Ever yell this from the kitchen as your kiddos are running around or busy concentrating on their latest LEGO tower only to be met by groans and whines? Expecting our kids to drop everything and sit quietly and politely at the table gobbling up their lunch is unrealistic. Give your kids (especially those who are picky eaters) plenty of warning time that a meal is about to start. This will help them get the wiggles out and to put their project on pause before starting their meal. A few of my favourite lunch ideas are:

    by Sarah Remmer, RD by Amy Gorin Nutrition by Mamma Knows Nutrition by Nourish Nutrition by Sarah Remmer, RD

Top tips for a lunch success with your picky eater:

  • Let them help out in the kitchen! Kids feel proud and more adventurous when they contribute at mealtime.
    • Add toppings to homemade pizza
    • Help stir the pot of soup
    • Add ingredients to a homemade smoothie
    • carrot sticks and carrot coins
    • red and green apples
    • toast with peanut butter or almond butter

    Dinner recipes for picky eaters

    Mealtime rules and behaviour are important because we vouloir our kids to come to the table and to feel like it is a safe place. Dinner time is the best meal to make a family meal – which means everyone comes to the table – because it’s an opportunity to chat about your day. So ditch the bribing, coaxing, or two-bite rule. These strategies may work in the short-term, but feeding is a long-term relationship. Keep the pressure off of the food, have a conversation and listen to your picky eater. Let them be brave! Here are some great recipes that your child might like to explore:

      by The Domestic Dietitian by Bucket List Tummy… kids LOVE dipping! by Little Eats and Things… try making with half regular pasta and half zucchini noodles. by Sarah Remmer, RD… easy meal to make family-style! by Sarah Remmer, RD… another family-style meal that is super easy to make (and clean up)!

    Top tips for dinner success with your picky eater:

    • Ditch the “picky eating” label all together (especially in conversation where your child can hear you). Labelling your picky eater as a picky eater will only enable the behaviour and decrease their confidence.
    • Keep the conversation fun and the focus off of food. Instead of saying “broccoli is good for you” play a game of iSpy and look for something green!
    • Offer dip! Bring on the condiments!
    • Set a timer. If you’re having trouble getting your child to stay at the table set a timer for 10 minutes. Let them know they don’t have to eat, but it’s important to stay for family time!
    • Serve meals family style!
    • Offer dessert WITH dinner. You’d be surprised!

    Snack recipes for picky eaters

    What kid doesn’t LOVE snacks!? Snacks are important for little kids (and picky eaters) because they’re an opportunity to provide nutrition that might be lacking. For instance, if dinner time tends to be a meltdown meal aim to have a more nutritious snack like veggies and dip, or yogurt and hemp-hearts! Most kids love snack foods, so make them extra nutritious.

      by Dishing out Health by My Cape Cod Kitchen by Sarah Remmer, RD by Laurel Ann Nutrition by Sarah Remmer, RD

    Top tips for successful snacks with picky eaters:

    • Offer 2-3 options at snack time. Par exemple:
      • cheese, crackers and fruit
      • yogurt, fruit and hemp hearts
      • smoothie (multiple ingredients) and a muffin

      Bottom line:

      The best thing you can do to help your picky eater is to take the pressure off!! Stop pressuring your kids to eat their broccoli and stop putting pressure on yourself, because – getting your kids to actually EAT is not your job. Kids are naturally equipped with all the skills they need to grow into happy, healthy and independent eaters. Trust them! Because a successful mealtime isn’t an empty plate. A successful mealtime is one where your child felt confident in their own ability, and safe enough to try!

      This post was written in joint effort by Lesley Langille, RD and Sarah Remmer, RD

      If you’ve got a picky eater on your hands feel free to reach out for some one-to-one counselling with The Centre for Family Nutrition. We are here to help!


      20 Dinner Recipes for Picky Eaters

      We wish we could say we had the answer to solving all of your problems, but we can at least say we have the answer to what to make your picky eaters for dinner!

      We get it. There are not enough hours in the day to do everything a mom needs to do. And at the end of the day, no tired mom wants to try and figure out what’s for dinner. Especially if she’s trying to feed to picky eaters!

      If you love these 20 Recipes for Picky Eaters, you will love our perfectly curated menu plans sent straight to you! With our meal plans, dinner planning and ordering your groceries takes less time than heating up a bowl of soup.

      We’ve partnered with Prepear to bring you easy and delicious meals each week. We completely take the thinking out of meal time so you can ENJOY dinnertime with your family rather than dread it!

      All of our recipes are family-friendly and Picky Eater Approved! Trust us, we have the toughest critics.

      I have three, little picky eaters at my house which can make dinnertime a battle! I am always looking for recipes that they will eat without complaining, and these recipes did the trick!

      Here are 20 Recipes for Picky Eaters (that will actually be eaten!):

      Quick and Easy Calzones

      Broccoli Mac n’ Cheese



Commentaires:

  1. Maukazahn

    Je veux dire que vous n'avez pas raison. Écrivez-moi dans PM, nous allons le gérer.

  2. Riyad

    Ô ! Intéressant intéressant.

  3. Deven

    Un grand merci pour l'aide dans ce domaine. Je ne le savais pas.

  4. Musar

    Super, c'est une phrase très précieuse.

  5. Fenrigrel

    Désolé, mais j'ai besoin d'un peu plus d'informations.



Écrire un message